Histoire du groupe ( Suite )

 

Départ de Phil Rudd et déclin commercial  


En 1983, AC/DC enregistre un album très binaire : Flick of the Switch, où le groupe s'autoproduit pour la première fois dans le but de récupérer la crudité et la simplicité de leurs premiers albums.

Pendant l'enregistrement, suite aux rumeurs d'alcoolisme et de toxicomanie, l'amitié entre le batteur Phil Rudd et Malcolm Young se détériora et, après une longue période de tension entre les deux personnes, l'aversion entre eux est devenu si forte qu'ils ont fini par se battre. Rudd quitta le groupe deux heures après le conflit, après avoir fini d'enregistrer toutes les parties de batterie. Le batteur BJ Wilson fut appelé d'urgence pour aider à achever les enregistrements, mais officiellement, ses parties de batterie ne furent finalement pas utilisées.
Le groupe engagea le batteur Simon Wright durant l'été 1983 suite à une audition anonyme. Ce batteur est présent sur la tournée et les clips de l'album.

L'album sort en juillet 1983 et est un relatif échec commercial même s'il se vendra à 1 million d'exemplaires aux États-Unis, et 4 à travers le monde. L'album est encore plus heavy metal que le précédent, et obtient une critique moyenne. L'album n'arrive pas non plus à une très bonne période. En effet, il succède à trois gros classiques du groupe et du hard rock/heavy metal en général (Highway to Hell, Back in Black et For Those About to Rock We Salute You) et il manquera à l'album un petit plus pour leur ressembler. L'album fut tout de même classé #4 au Royaume-Uni et les singles Nervous Shakedown et Flick of the Switch eurent du succès.

En 1984, c'est '74 Jailbreak qui sort, album regroupant 5 chansons qui dataient de 1974 et de 1976 chantées par Bon Scott. Grâce à cet album, le groupe maintient sa popularité en Australie, du fait que Bon chante tous les morceaux (Brian est encore peu apprécié en Australie).

En janvier 1985, AC/DC est à l'affiche de la première édition du Rock in Rio au côté de Van Halen et de Scorpions : 2 triomphes devant 260 000 spectateurs époustouflés par le phénomène Angus Young et les talents de frontman de Brian Johnson.

Fly on the Wall sortit en juin 1985. Autoproduit lui aussi, cet album est un échec commercial et se vend moins que l'album précédent Flick of the Switch.
Cet échec est dû au son de l'album qui ne plaira pas à la plupart des fans du moment. Le groupe se rend compte que l'autoproduction (elle sera leur dernière) ne leur réussit pas. Le groupe a tenté de changer de son sur les guitares mais ils ont aussi imposé sur tout l'album un son plus lointain et faible sur la voix de Brian Johnson.

En 1986, Stephen King propose à AC/DC de faire la bande originale de son film Maximum Overdrive. Il en découlera l'album Who Made Who, une semi-compilation, ce que le groupe a toujours refusé de faire. Cet album est produit par Harry Vanda et George Young qui n'avaient pas produit d'album pour le groupe depuis 1978.
Il est composé de 3 titres inédits (Who Made Who et les morceaux instrumentaux D.T. et Chase the Ace), un remix de Shake Your Foundations et 5 titres déjà sortis auparavant (You Shook Me All Night Long, Sink the Pink, Ride On, Hells Bells, For Those About to Rock (We Salute You)).

En février 1988, AC/DC est intronisé au Australian Record Industry Association.[48

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Le retour au succès commercial

En 1988, AC/DC sort Blow Up Your Video, enregistré en France et produit par Harry Vanda et George Young, qui entérine le retour au sommet d'AC/DC. Cet opus est moins heavy metal que les albums précédents.
Avec des titres comme That's the Way I Wanna Rock 'n' Roll ou Heatseeker, le groupe fait un retour triomphal; notamment en France au Zénith de Paris, le 6 avril 1988.

Au terme de la tournée européenne, Malcolm Young, épuisé par son addiction à l'alcool, cède temporairement sa place à son neveu Stevie qui le remplace sur les 110 dates de la tournée américaine.

L'album suivant fut très attendu des fans ainsi que de Simon Wright qui, s'impatientant de plus en plus, finit par accepter une proposition de Dio (ex Black Sabbath). Simon Wright quitte donc le groupe en 1989 et est rapidement remplacé par Chris Slade.
Brian Johnson fut indisponible pendant plusieurs mois pour finaliser son divorce.[20] Du coup, les frères Young écrivirent toutes les chansons de l'album suivant. Les frères Young ont continué à écrire les paroles pour tous les albums suivants.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Popularité regagnée

En 1990, après le retour de Malcolm Young, AC/DC sort The Razors Edge, enregistré à Vancouver au Canada et produit par Bruce Fairbairn. C'est un grand retour commercial pour le groupe. Cet album inclut les hits Thunderstruck et Are You Ready, qui se classèrent respectivement à la 5e et 16e place du Mainstream Rock Tracks du Billboard, et Moneytalks, qui s'est classé à la 23e place du Billboard Hot 100. L'album fut certifié cinq fois disques de platine aux États-Unis et se classa à la seconde place des charts américaines. Pendant la tournée, le groupe enregistre son deuxième album live appelé simplement Live. Cet album, sorti en 1992, existe en tant qu'album simple et en tant que double album. Live fut produit par Fairbairn et est considéré comme étant un des meilleurs albums live des années 1990.

Pendant cette tournée, en 1991, AC/DC participe au festival Monsters of Rock de Londres en tant que tête d'affiche. Ce concert fut réalisé en cassette sous le nom Live at Donington en 1992 et fut réédité en DVD en 2003.

Toujours en 1991, le festival Monsters of Rock profite de l'effondrement de l'URSS pour organiser une édition de son festival à Moscou. AC/DC y participe de nouveau en tête d'affiche et le concert se fit sur Tushino Airfield, un aéroport militaire. Metallica et Pantera, deux groupes phares de la scène metal, y participèrent. Ce festival fut gratuit et il y eut entre 500 000, chiffre donné par l'armée qui assurait la sécurité, et 1,5 million, chiffre donné par l'organisation, de spectateurs. Ce concert reste un des plus grands concerts de tous les temps, si ce n'est le plus grand. Ce festival fut d'ailleurs marqué par de nombreux heurts entre le public et les forces de sécurité russes débordées. Une cassette intitulé For Those About to Rock - Monster in Moscow et contenant des extraits de ce concert est sorti en 1993 et a été réédité en DVD en 2006.

En 1992, AC/DC enregistre la chanson Big Gun pour la bande son du film Last Action Hero d'Arnold Schwarzenegger. La chanson fut réalisé en single et se classa 1re dans les charts américaines, c'est le premier single du groupe à atteindre cette position. Pour le clip, Arnold Schwarzenegger fera une apparition en tant que clone d'Angus.

 

 

                  
Cliff Williams pendant le For Those About to Rock Tour en 1981.
                
Brian Johnson
lors d'un concert du groupe en 2000.
             
Brian Johnson lors d'un
concert du group

 

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

En 1994, Angus et Malcolm invitèrent Phil Rudd à plusieurs sessions de jam. Il fut finalement réembauché et remplaça Chris Slade, dont le départ était dû à la volonté ferme du groupe de travailler de nouveau avec Phil. Angus a déclaré « Nous avons détesté perdre Chris, mais ne pas pouvoir reprendre Phil était pour nous pire encore ».

L'année suivante, le groupe, avec la même formation que celle de 1980-83, réalise Ballbreaker, enregistré aux studios Ocean Way à Los Angeles, et produit par Rick Rubin.
Le groupe retrouve son côté hard blues rock, pour ranger le heavy metal, ce qui est un renouveau depuis Highway to Hell. On y retrouve un blues rock survolté, un peu comme aux débuts du groupe.
Le premier single extrait de l'album est Hard as a Rock. Deux autres singles ont été réalisés par la suite : Hail Caesar et Cover You in Oil.

Le groupe s'engage ensuite dans la tournée Ballbreaker Tour où l'on peut voir AC/DC encore au meilleur de sa forme.
No Bull, un concert de la tournée enregistré à Madrid, sortit en VHS en 1996 et en DVD en 2000 puis fut réédité sous le nom No Bull, The Director's Cut en DVD et en Blu-ray en 2008.

En 1997, un coffret nommé Bonfire est réalisé en hommage à Bon Scott. Il contient 4 disques (plus Back in Black dans la version américaine) : Volts (un disque contenant essentiellement des raretés) et deux albums live, Let There Be Rock: The Movie (contient 2 disques) et Live from the Atlantic Studios. Live from the Atlantic Studios fut enregistré en direct le 7 décembre 1977 aux studios Atlantic de New York et Let There Be Rock: The Movie est bande son de la VHS Let There Be Rock, un film du concert de 1979 au Pavillon de Paris.

En 2000, sort Stiff Upper Lip, produit par George Young.
Cet album est encore plus blues que le précédent. Pour beaucoup de vieux fans, il rappelle Highway to Hell. L'album a un gros succès en Europe et le groupe, pourtant vieux, montre qu'il peut encore être à la hauteur de cette nouvelle génération avec de très bonnes qualités de composition. L'album a été mieux reçu par les critiques que Ballbreaker mais a été considéré comme manquant d'originalité.  La version australienne incluait un disque bonus qui contenait les trois clips de l'album et des performances lives du groupe enregistrés à Madrid en 1996. Stiff Upper Lip atteint le #1 dans 5 pays incluant l'Argentine et l'Allemagne; #2 dans trois pays: Espagne, France et Suisse; #3 en Australie; #5 au Canada et Portugal; et #7 en Norvège, Hongrie et aux États-Unis. Le premier single, Stiff Upper Lip, est resté à la première place du US Mainstream Rock charts pendant 4 semaines.[28] Les autres singles connurent également un succès; Satellite Blues et Safe in New York City ont respectivement atteint les 7e et 31e place du Billboard's Mainstream Rock Tracks.

Le 22 mars 2000, une rue de Leganés (près de Madrid en Espagne - Comunidad de Madrid) a été rebaptisée « rue AC/DC » (« Calle de AC/DC »).

En 2002, AC/DC signa un contrat à long terme avec Sony pour remasteriser ses albums. En 2003, exceptés Ballbreaker, Stiff Upper Lip et les albums uniquement sortis en Australie, tous les albums d'AC/DC ont été remasterisés (y compris le coffret Bonfire). Ballbreaker fut remasterisé en octobre 2005 et Stiff Upper Lip en avril 2007. Chaque réédition est faite de carton et contient un livret composé de photographies rares, de souvenirs, et de notes.

Le 10 mars 2003, AC/DC est introduit au Rock and Roll Hall of Fame. Lors de la cérémonie, leur présentateur fut Steven Tyler, le chanteur d'Aerosmith, et AC/DC joua Highway to Hell et You Shook Me All Night Long, cette dernière fut joué avec Steven Tyler. Brian Johnson cita une partie des paroles de la chanson Let There Be Rock pendant le discours d'acceptation.

AC/DC se produisit ensuite dans 4 petites salles : le 11 mars 2003 au Roseland Ballroom de New York, le 9 juin 2003 au ColumbiaHalle à Berlin, le 17 juin 2003 au Circus Krone de Munich et le 21 octobre 2003 au Carling Apollo Hammersmith de Londres; où le groupe adopta une setlist originale, avec des titres jamais joués avec Brian Johnson auparavant: What's Next to the Moon ('78), Rock 'n' Roll Damnation ('78), et If You Want Blood (You've Got It) ('79).

En mai 2003, Malcolm Young accepta le prix Ted Albert pour son grand service à la musique australienne.

La rue ACDC à Melbourne.

Après que Malcolm et Angus eurent été invités sur la scène des Rolling Stones le 18 février 2003 à Sydney pour jouer Rock Me Baby, un classique du blues, AC/DC assura la première partie des Rolling Stones à plusieurs reprises en 2003 : lors de 3 dates allemandes à Oberhausen, Leipzig et Hockenheim et le 30 juillet 2003 à Toronto au Canada. Ce concert, qui s'est tenue devant un auditoire d'un demi-million, était destinée à aider la ville à surmonter la publicité négative découlant des effets d'une épidémie de SRAS en 2003. Le concert détient le record du plus grand événement musicale d'Amérique du nord. À chaque fois, Angus et Malcolm remonteront sur scène pendant la prestation des Rolling Stones sur Rock Me Baby et pour une fois Angus utilisera une guitare Es-335 et non pas sa mythique SG Standard. Sans assurer la première partie, ils feront une dernière apparition avec les Rolling Stones, le 20 septembre 2003 lors d'un concert au Stade de Twickenham à Londres.

Puis le 1er octobre 2004, c'est la ville australienne de Melbourne renomma sa « rue Corporation » (« Corporation Lane ») en « rue ACDC » (« ACDC Lane ») en l'honneur du groupe. Cependant, la ville de Melbourne interdit l'utilisation de la barre oblique dans les noms de rues et les quatre lettres furent donc combinées. La rue est près de la rue Swanston, là où, à l'arrière d'un camion, le groupe enregistra le clip de la chanson It's a Long Way to the Top (If You Wanna Rock 'n' Roll) en 1975.

Bien qu'il n'ait pas réalisé d'album depuis 2000 et pas fait de concerts depuis 2003, AC/DC est classé 2e artiste australien ayant gagné le plus d'argent en 2005, et 6e en 2006.

Le 16 octobre 2007, Columbia Records réalisa un double DVD (triple dans sa version collector) nommé Plug Me In. Le film est composé de 5 heure (7 dans sa version collector) de vidéo rare du groupe. Comme avec Family Jewels, le disque contient des shows du groupe sous la période Bon Scott et le disque deux concerne la période Brian Johnson. La version collector contient un 3e DVD contenant 21 performances live rare avec les deux chanteurs et des interviews.[66]

AC/DC vendit plus de 1.3 million d'albums aux États-Unis juste en 2007 en dépit du fait qu'ils n'avaient toujours pas réalisé d'album depuis 2000 à cette époque.
La même année, la RIAA certifia Back in Black comme double diamant (20 million) aux États-Unis avec 22 million d'exemplaires copies, ce qui en fait le 5e album le plus vendu aux États-Unis.

La musique d'AC/DC fit sa première apparition dans les jeux vidéos dans Rock Band 2 avec la chanson Let There Be Rock, incluse en tant que chanson jouable.[69] Puis Wal-Mart sortit un jeu vidéo inclus dans la série Rock Band et entièrement dédié à AC/DC : AC/DC Live: Rock Band Track Pack. Les chansons jouables sont celles de leur DVD Live at Donington.[70]

No Bull: The Directors Cut, une nouvelle édition de No Bull, un film contenant le concert du groupe au Plaza De Toros de las Ventas de Madrid en juillet 1996, sorti en Blu-Ray et en DVD le 9 septembre 2008.

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !