A.B.C. contre Poirot

A.B.C. contre Poirot (The A.B.C. Murders dans les éditions originales anglophones) est un roman policier écrit par Agatha Christie, publié en 1936.

Résumé 

Le capitaine Hastings est de retour en Angleterre. Hercule Poirot l'accueille à la gare et lui annonce qu'il y a quelques jours, il a reçu une curieuse lettre, signée A.B.C., lui disant d'aller voir à Andover le 21 juin. Le lendemain, le 22, Poirot et Hastings vont voir l'inspecteur Japp, qui leur apprend qu'une marchande nommée Ascher a été sauvagement frappée à mort. Les soupçons se dirigent vers le mari de la victime, qui a déjà menacé de la tuer. Un guide des chemins de fer A.B.C. a été laissé au côté de Mrs Ascher... La nièce de la victime, Mary Drower, est sa seul parente vivante. Elle est très triste, d'autant plus que sa tante venait de s'acheter une paire de bas de soie qu'elle comptait lui offrir.

Une seconde lettre parvient à Poirot, lui donnant rendez-vous à Bexhill. Là-bas, le corps de Elisabeth Barnard étranglée est découvert par un homme promenant son chien. La nouvelle victime se nomme Miss Barnard. Poirot remarque que le nom de la première victime commence par A, et qu'elle habitait à Andover. Maintenant, c'est B pour Bexhill. Peut-être l'assassin désire-t-il faire tout l'alphabet ? Et pourquoi les lettres sont-elles adressées à Poirot ? L'assassin serait-il un fou homicide qui aurait une manie de l'alphabet ? Et surtout, quel lien existe-t-il entre les victimes ?

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !