Jean Ferrat ( 2010 )

 

 

Mort de Ferrat : «Un des derniers géants disparaît»

 

La chanson française a perdu l'un de ses monstres sacrés. Jean Ferrat est décédé samedi vers 13h30 à l'âge de 79 ans à l'hôpital d'Aubenas, près de son village d'Antraigues en Ardèche, cette région tant aimée qui avait inspiré sa chanson «La montagne».

Chanteur et parolier engagé, Ferrat laisse derrière lui une oeuvre immense de près de 200 chansons et une foule d'hommages unanimes.

: «Une page de la chanson française se tourne». Il effectuait la visite à Antraigues très régulièrement, comme un rituel. Michel Drucker était un proche de Jean Ferrat. Il fut l'un des premiers à déplorer la disparition du chanteur et poète samedi. «Un des derniers géants disparaît», a-t-il expliqué sur Info. «Il y avait Brel, Brassens, Ferré... ». La disparition de Jean Ferrat, «c'est une grande perte pour la France. J'ai beaucoup de chagrin. Une page de la chanson française se tourne. Ferrat c'était toute une époque pour tous les gens engagés, le peuple de gauche, le vrai. Il était l'un des très grands. »

Isabelle Aubret. «Je perds un ami. Je perds l'ami. Le public aussi a perdu un ami. C'est une déchirure après tant d'années, de bons temps et de belles chansons», a déclaré Isabelle Aubret, très proche du chanteur après lui avoir rendu un vibrant hommage sur scène à Tours (Indre-et-Loire) en interprétant son titre fetiche : «C'est beau la vie».

 

Frédéric Mitterrand, «"Nuit et brouillard", "Potemkine", "Camarade", "Ma Môme" ou encore "La Montagne"», c'était cela Ferrat, ce mélange d'engagement politique, de fraternité et d'amour. On n'oubliera pas "Les yeux d'Elsa", et son interprétation des poèmes d'Aragon qui a marqué des générations».

Georges Moustaki : «On avait la même philosophie, le même regard».  Le chanteur George Moustaki a qualifié d' «exceptionnelle» l'oeuvre de Jean Ferrat, chanteur engagé comme lui. «C'était quelqu'un d'exemplaire, il n'a rien sacrifié de ce qui lui tenait à coeur», a poursuivi George Moustaki, qui, à bientôt 76 ans, est de la même génération que Jean Ferrat. «Je savais qu'il avait passé une longue période d'hospitalisation. Je lui avais dit que je reprenais la scène. Il m'avait dit que c'était fini pour lui. Il y avait un lien très fort entre nous», a ajouté Moustaki, évoquant ensuite leur jeunesse et leurs débuts, à la même époque: «dans les années 50, on avait commencé à écrire des chansons ensemble. Il a eu très vite un grand succès par la beauté de sa voix qui était exceptionnelle. C'était un homme engagé, mais il n'était pas un hurleur de sentences. Il le faisait avec poésie».

Nicolas Sarkozy : «Un militant de la chanson française».« Avec Jean Ferrat, c'est un grand nom et une conception intransigeante de la chanson française qui disparaît, a réagi le président de la République.  «Jean Ferrat était avant tout un militant de la chanson française de qualité, démontrant qu'elle n'avait pas besoin de renoncer à un certain niveau d'exigence pour être populaire. Farouchement attaché à sa liberté et à son indépendance, il a toute sa vie pensé et vécu son art comme un artisanat, privilégiant constamment l'authenticité et l'excellence à la facilité consumériste des standards commerciaux. »

Marie-George Buffet : «Quelque chose de nous s'en va avec lui», a dit Mme Buffet dans un communiqué, soulignant que Jean Ferrat «a su lier la poésie, le peuple et ses idéaux» et que «son compagnonnage critique avec le Parti communiste était utile et exigeant».

 Robert Hue, il a «chanté la France comme personne, la vie des petites gens». L'ancien numéro un du PCF a rappelé qu'il avait accueilli Jean Ferrat sur sa liste aux européennes de 1999, seule fois où il a été candidat dans une élection nationale.

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !