3) Seconde Guerre Mondiale

 1940
28 octobre

L’Italie attaque les frontières de la Grèce


A l'initiative de Mussolini, les troupes italiennes commencent à envahir le territoire grec depuis l’Albanie. Toutefois, l’armée de Metaxas, au pouvoir depuis 1936, résiste de toutes ses forces et parvient à repousser les envahisseurs. Elle leur inflige de terribles défaites, éveillant l’attention des troupes allemandes. Ces dernières se rendront sur les lieux dès le mois d’avril et la Grèce finira par capituler le 23. Georges II s’exilera alors en Égypte avant de rejoindre l’Angleterre. La résistance héroïque des Grecs, auréolée de batailles dans des lieux hautement symboliques comme les Thermopyles et Athènes aura retardé les plans allemands, dont l’opération Barbarossa.
Voir aussi : Dossier histoire de l' Italie fasciste - Histoire de la Grèce indépendante - Georges II - Metaxas - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

 

 

 

1940
27 novembre

Annexion de l'Alsace-Lorraine par l'Allemagne nazie


L’Allemagne nazie annexe l’Alsace-Lorraine, objectif majeur en France. En effet, les allemands ne se contentent pas d’occuper cette région mais ils souhaitent l’intégrer à leur territoire, vengeant ainsi l’affront de 1918 et le « Diktat » si vigoureusement dénoncé par Hitler. La région avait en effet appartenu à l’Allemagne de 1871 à 1918.
Voir aussi : Hitler - Annexion - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

 

 

 

1941

9 février

Incendie à bord du "Normandie"


Réquisitionné par les Etats-Unis en 1941, le fleuron des paquebots français (construit en 1935) bat pavillon américain sous le nouveau nom de "La Fayette". Il subit des travaux de réaménagement en vue d'être transformé en navire de transport de troupes quand, à 14h30, le feu se déclenche à bord. L'imprudence d'un soudeur serait à l'origine de l'incendie. Le "Normandie" brûle et chavire dans le port de New-York. Les frais de remise en état seront jugés trop importants par la gouvernement américain qui vendra le paquebot légendaire pour la démolition en octobre 1946.
Voir aussi : Dossier histoire de New York - Incendie - Paquebot - Paquebot Normandie - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

 

 

 

1941

14 février

L'Afrikakorps débarque à Tripoli


Envoyé par Hitler pour secourir leurs alliés italiens débordés par les Anglais, un corps expéditionnaire de l'armée allemande arrive à Tripoli, capitale de la Libye italienne. A la tête des unités allemandes, le général Erwin Rommel. L'Afrikakorps se divisera en deux sections, une de reconnaissance et une antichar, qui viendront appuyer les troupes du général Rodolfo Graziani.
Voir aussi : Rommel - Histoire de l'Afrikakorps - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

 

 

 

1941

27 mars

Pierre II de Yougoslavie renverse les nazis


Le jeune roi de Yougoslavie Pierre II, âgé de 17 ans, opère un coup d'Etat contre le gouvernement du président du Conseil yougoslave qui a ratifié le pacte tripartite germano-italo-japonais avec Hitler. Le putsch militaire ramène le pays à la neutralité. Les Yougoslaves descendent dans les rues et affirment leur soutien au jeune monarque. Le 6 avril, sans aucune déclaration de guerre, la Yougoslavie sera attaquée par les forces de l'Axe. Elle capitulera quelques jours plus tard.
Voir aussi : Hitler - Coup d'Etat - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

 

 

 

1941
24 mai

Le "Bismarck" coule le "Hood"


Le cuirassé allemand "Bismarck" coule le croiseur "HSM Hood", l'orgueil de la Royale Navy, dans l'Atlantique Nord. 1 400 marins périssent. Aussitôt l'amirauté britannique alerte tous ses navires et diffuse l'ordre : "Trouvez et coulez le Bismarck". Trois jours plus tard, le "Bismarck" sera torpillé au large de Brest par des croiseurs britanniques, emportant 1 800 personnes avec lui.
Voir aussi : Bataille navale - Naufrage - Bismarck - Cuirassé - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

 

 

1941
22 juin

Mussolini lance la guerre contre l’URSS


Malgré ses précédentes déroutes militaires, Benito Mussolini prend l’initiative d’envoyer ses troupes combattre en URSS. Il espère enfin jouir de ses propres victoires et ne plus vivre les succès militaires par procuration avec son allié allemand. Mais le résultat de cette intervention s’avère une fois de plus désastreux. Mussolini perd de plus en plus l’estime de Hitler et de la population italienne.
Voir aussi : Dossier histoire de l' URSS - Dossier histoire de l' Italie fasciste - Hitler - Mussolini - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

   
1941
22 juin

Opération "Barbarossa" en URSS


Les troupes allemandes pénètrent en Union Soviétique. Nom de l'opération : "Barbarossa". Pourtant alerté par ses services secrets, Staline ne s'attendait pas à ce qu'Hitler rompe le pacte de non-agression signé deux ans plus tôt. Bien qu'ennemi du bolchevisme, le Premier ministre britannique, Winston Churchill, apporte aussitôt son soutien à l'URSS. La Wehrmacht, d'abord victorieuse face à une Armée rouge démoralisée, sera arrêtée par l'hiver avant d'atteindre Moscou. Considérant les Slaves comme des sous-hommes et le communisme comme leur principal ennemi, les nazis mèneront en URSS une guerre bien plus cruelle qu’à l’ouest. Cette attitude jouera en leur défaveur, stimulant le patriotisme russe au sein de toute la population.
Voir aussi : Dossier histoire de l' URSS - Hitler - Invasion - Staline - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

   
1941
14 juillet

Armistice au Liban et en Syrie


Aidées par une division de la France libre dirigée par le Général Catroux, les troupes britanniques contraignent les Vichystes à l’armistice en Syrie et au Liban. Les combats avaient commencé début juin. Le Général Catroux, au nom du Général de Gaulle, promet alors l’indépendance à Damas et à Beyrouth. Mais les français, pressés par les britanniques, ne sont en fait guère enthousiastes et préfèrent reculer l’échéance. De fait, la France ne renoncera à ses mandats que lorsque la guerre sera achevée en 1946, même si l’indépendance officielle du Liban date de 1943.
Voir aussi : Armistice - Histoire de Damas - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

   
1941
14 août

Signature de la Charte de l'Atlantique


Le président des Etats-Unis Franklin Delano Roosevelt et le Premier ministre britannique Winston Churchill se rencontrent à bord du cuirassé anglais "Prince of Wales", au large de Terre-Neuve. Ils signent une série de principes moraux, pour l'avènement "d'un meilleur avenir pour le monde". Roosevelt veut ainsi préparer son opinion publique à une entrée en guerre contre l'Allemagne, aux côtés de l'Angleterre et de l'URSS. Cette Charte sera à l'origine de celle des Nations Unies, signée en 1945.
Voir aussi : Dossier histoire de l' ONU - Churchill - Roosevelt - Charte de l'Atlantique - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

   
1941
27 septembre

Fondation du EAM


Le Front national de libération (EAM) est créé pour résister à l’occupation nazie. Principalement communiste et de gauche, elle mettra en place une armée, l’ELAS (Armée populaire grecque de libération). Principal mouvement de résistance lors de l’occupation, elle s’opposera au gouvernement de Georges Papandréou, mis en place en Grèce à la suite de la libération. C’est le début d’une guerre civile en Grèce, qui opposera les communistes aux royalistes. En 1947, un gouvernement provisoire sera créé par les membres communistes de l’EAM. Finalement, les troupes royalistes appuyées par l’Angleterre et les Etats-Unis, vaincront celles des communistes et mettront ainsi fin à la guerre civile en 1949.
Voir aussi : Histoire de la Grèce indépendante - Histoire de la Résistance - Guerre civile - Histoire de Libération - Papandréou - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !