Silas

 

ILAS est un numéraire albinos de la Dei organisation catholique Opus, qui pratique la mortification corporelle grave (il est vu en utilisant un cilice et se flageller en métal). Lors des événements de l'histoire principale, il est d'environ quarante ans. Le film dépeint lui comme cadet. Le livre appelle un moine, bien que l'Opus Dei n'a pas les moines. Le vrai nom de Silas est inconnue. Il avait d'abord vécu à Marseille avec ses parents. Cependant, son père était furieux d'avoir un albinos pour son fils, et a blâmé la mère de Silas, à plusieurs reprises et finalement battre son assassinat. Furieux, Silas a assassiné son père en utilisant un couteau de boucher et s'enfuit. Il n'avait que sept ans. Il a grandi dans les rues, mangeant des ordures et des déchets. Autres jeunes fugueurs exclue lui à cause de son étrange apparence. Après trituration une fille pour se moquer de son état, la police lui a donné un ultimatum à Marseille ou soit laisser aller en prison. Il s'est déplacé à Toulon, où il continue à vivre dans la rue. Après avoir été dans une bagarre avec deux marins, il a tué un, et a été emprisonné en Andorre dans les Pyrénées, jusqu'au libérée par un séisme qui a détruit les murs de la prison. Il a trouvé refuge auprès d'un jeune prêtre espagnol nommé Manuel Aringarosa, qui lui donna le nom de Silas, après qu'une personne dans la Bible qui fut le compagnon de Paul de Tarse, emprisonnés à Philippes et libérée par un tremblement de terre après avoir chanté (Actes 16:25 - 26). Aringarosa finalement devenu un évêque et le chef de l'Opus Dei.

Avant le récit principal de l'histoire, Aringarosa le met en contact avec une figure énigmatique appelé Le Maître et lui dit que la mission qu'il aura donnée est d'une importance capitale pour sauver la vraie Parole de Dieu. Sous les ordres de l'enseignant, il assassine Jacques Saunière et les trois autres dirigeants du Prieuré de Sion afin d'en extraire l'emplacement de voûte du Prieuré ou de clef de «pierre angulaire». Toutefois, Silas est réticent à s'engager assassiner, sachant que c'est un péché et il le fait seulement parce qu'il est assuré à ses actions permettra d'économiser de l'Eglise catholique. Peu de temps après Silas tue Saunière, le professeur de Harvard Robert Langdon est soupçonné par la police française d'être le meurtrier et prend la fuite avec l'aide de sa petite-fille de Saunière Neveu Sophie.

Silas suit les informations données par les dirigeants du Prieuré à l'église de Saint-Sulpice. Cependant, il découvre qu'il a été dupé avec de fausses informations, et il tue aussi Bieil soeur Sandrine qui avait espionné sur lui dans l'église. L'enseignant dit plus tard, Silas pour aller au Château de la Villette, la résidence de Sir Leigh Teabing, où Langdon et Sophie ont cherché refuge, en disant que la clé de voûte était là. Silas pénètre dans la maison et le blesse Langdon mais il est maîtrisé par Teabing et Sophie. Après avoir été ligoté et bâillonné avec du ruban adhésif, Silas est prise par les trois et Teabing de Butler Rémy Legaludec à Londres via le jet privé Teabing.

A Londres, après Teabing, Langdon et Sophie entrer dans l'Eglise du Temple pour rechercher des indices sur le Graal, Rémy libère Silas et lui révèle qu'il travaille pour l'enseignant. Il instruit Silas pour obtenir la clé de voûte, kidnapper Teabing, et sortez par la limousine. Petite Silas ne savons que Teabing est réellement le Maître. Teabing appelle Silas dans le compartiment arrière de la limousine et lui dit d'aller au Centre de Londres, l'Opus Dei pour se reposer, mais en même temps, fait un appel anonyme à la police et les informe du lieu de Silas.

Après un repos dans sa chambre dans le Centre pour certains alors, Silas se sent soudain un peu inquiet. Il regarde par la fenêtre et voit les voitures de police. Pris de panique, il tente de s'échapper, les combats de policiers le long du chemin. Presque nu, il court à partir du Centre de succès, mais est abattu par un policier sous les côtes et tire accidentellement évêque Aringarosa, qui venait d'arriver.

Après avoir pris Aringarosa à l'hôpital, il se jure de tuer le Maître, mais plaide Aringarosa avec lui, en disant que s'il a appris quelque chose de ses enseignements, il faut savoir que «Le pardon est le plus grand don de Dieu."

Dans ses derniers moments, Silas va à Kensington Gardens seul et prie Dieu pour la miséricorde et le pardon. Fermant les yeux, il dit une prière finale, avant de mourir.

Dans le film, l'adulte Silas a été dépeint par Paul Bettany, et le jeune Silas par Hugh Mitchell. Histoire de Silas dans le film est similaire à celle dans le roman, sauf pour quelques points mineurs. Au lieu du meurtre de son père pour avoir tué sa mère, son père Silas poignarde sur l'épaule de son attaquant. Après cela, son père blessé et terrifié crie à lui que «vous êtes un fantôme» («Eres l'ONU fantasma ...!!!"). Son âge au cours de ces événements est mis en fin d'adolescence de Silas, au lieu de l'âge de sept ans comme c'est arrivé dans le livre. Il est aussi dépeint d'avoir tué deux assaillants qui ont attaqué Aringarosa. Aussi, dans le roman de Silas sait que Rémy est sbire de l'enseignant, mais dans le film, il est amené à croire que Rémy est le Maître. Sa mort est aussi légèrement différente. Après avoir réalisé qu'il vient de tourner Aringarosa, Silas s'effondre dans l'angoisse et de remords. Il soulève alors son arme et est abattu par la police, ses derniers mots étant «Soy un fantasma ..." («Je suis un fantôme ..."). En outre, dans le roman, la nationalité de Silas est le français: il raconte Aringarosa qu'il ne parle pas espagnol. Dans le film, Silas est l'espagnol et parle plusieurs lignes de l'espagnol.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !