Histoire du Canada (2)

 

                               Histoire du Canada ( 2 )

 

1858
5 août

Le premier télégraphe transatlantique


La première liaison télégraphique entre l'Amérique et l'Europe est réalisée avec un câble qui relie Terre-Neuve à l'Irlande. Le premier message sera envoyé dix jours plus tard. Mais l'isolation du câble ne résistera qu'un mois. Un second câble transatlantique sera tiré en juillet 1866 et restera en exploitation pendant une centaine d'années.
Voir aussi : Télégraphe - Histoire des Télécommunications
1867
1 juillet

Entrée en vigueur de l’Acte de l’Amérique du Nord britannique


La confédération canadienne est mise en place par le Parlement britannique. Le statut du Canada n’est pas modifié, il reste sous la domination de la Couronne mais cette dernière confie l’autorité à un gouvernement fédéral. La confédération regroupe alors Québec, Ontario, la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick. Désormais dominion, le Canada se verra plus tard ajouter le Manitoba, la Colombie-Britannique et l’Île-du-Prince-Édouard, grâce notamment à John MacDonald. Par ailleurs, l’Acte sera rapatrié en 1982 par Trudeau pour subir quelques modifications et assurer une autonomie totale au pays. Cette date deviendra le jour de la fête nationale du Canada.
Voir aussi : Dossier histoire fête nationale - Histoire du Québec - Histoire de la Colombie-Britannique - Histoire de l'Etat
1877
15 juin

Les Nez-Percés s’enfuient au Canada


Malgré les pressions incessantes de l’armée américaine, un groupe indien de Nez-Percés refuse d’être conduit de force dans une réserve d’Idaho. Ne pouvant plus rester sur leur territoire de Wallowa, dans l’Oregon, ceux-ci décident de fuir vers le Canada, où ils seront en sécurité. Sous la conduite du chef Joseph, ils entament une longue marche de plus de 1500 km. Mais l’armée ne l’entend pas ainsi et se lance aussitôt à leur poursuite. Les Nez-Percés seront contraints de se livrer à plusieurs batailles, dont ils sortiront souvent vainqueurs. A quelques dizaines de kilomètres de la frontière, en octobre, le chef Joseph sera finalement contraint d’abandonner les armes et envoyé, avec sa tribus, dans une réserve peu accueillante où beaucoup d’entre eux périront.
Voir aussi : Dossier histoire des Indiens d'Amérique du Nord - Histoire des Guerres
1886
28 juin

Le Canadian Pacific Railway accueille ses premiers passagers


La première ligne ferroviaire transcontinentale en Amérique du Nord qui rejoint l’Est du Canada à la Côte Pacifique est achevée depuis 1885 et transporte ses premiers passagers. Commencée en 1881, le "Canadian Pacific" permettra aux colonies de peuplement européennes de s'installer dans l'ouest du pays, chose jusqu'alors impossible à cause de la barrière géographique des montagnes rocheuses. Par ailleurs, c'est en partie grâce à ce projet de construction que la Colombie-Britannique accepta de rejoindre le Canada en 1871.
Voir aussi : Histoire de la Colombie-Britannique - Histoire des Chemins de fer
1905
1 septembre

La Saskatchewan et l’Alberta deviennent deux nouvelles provinces canadiennes


Sous l’autorité de Wilfrid Laurier, élu en 1896, les régions d’Alberta et de la Saskatchewan s’ajoutent aux sept provinces canadiennes. Les premières années de Laurier au pouvoir ont vu le Canada se développer rapidement et de nombreux émigrants accoster sur le territoire. Il a donc fallut étendre les frontières.
Voir aussi : Histoire de la Colonisation
1917
9 avril

Victoire canadienne fondatrice à Vimy


Après deux semaines de bombardement intensif des lignes ennemies, 35 000 soldats canadiens partent à l’assaut de la crête de Vimy. Le lieu, fortifié par les Allemands, est entouré de tranchés, barbelés et autres mitrailleuses. La majorité des objectifs est atteint dès le soir mais les combats se prolongeront encore quelques jours. Surtout, cette victoire devient un symbole fort pour la nation naissante qu’est le Canada. Le 9 avril deviendra d’ailleurs une journée nationale de commémoration, où le drapeau du pays est mis en berne sur la Tour de la paix, monument construit en hommage aux victimes de la Première Guerre mondiale et symbole d’une volonté de paix entre les nations.
Voir aussi : Histoire de la Première Guerre mondiale
1921
27 juillet

Découverte de l'insuline


A l'université de Toronto, le docteur Frederick Grant Banting et son assistant Charles Herbert Best isolent une hormone pancréatique appelée l'insuline. Testée sur un chien auquel les chercheurs ont enlevé le pancréas, l'insuline permet de recréer artificiellement les échanges de sucre dans l'organisme de l'animal. Cette découverte va constituer une révolution médicale dans le traitement du diabète. Frederick Grant Banting, Charles Herbert Best et leurs collaborateurs James Richard Mac Leod, chef de laboratoire, et James Bertram Collip, chimiste, recevront le Nobel de médecine en 1923.
Voir aussi : Découverte - Histoire du Prix Nobel - Histoire de la Médecine
1922
11 janvier

Premier traitement anti-diabétique


A Toronto au Canada, un malade atteint de diabète est le premier homme à être soigné grâce à un traitement à l'insuline. Isolée le 27 juillet 1921 par le docteur Frédérick Grant Banting et son assistant Charles Best, l'insuline est une hormone pancréatique qui permet la régulation de la glycémie. Les recherches de Banting lui vaudront d'obtenir le prix Nobel de médecine en 1923.
Voir aussi : Histoire de la Médecine
1931
11 décembre

Le statut de Westminster est entériné


Le Statut de Westminster qui met fin aux Dominions britanniques est entériné. Il reconnaît l’indépendance du Canada, de Terre-Neuve, de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande, de l'Afrique du sud et de l'État libre d'Irlande si ces pays le souhaitent. Ils restent membres libres du Commonwealth. Les pays concernés accèdent ainsi pleinement à une indépendance que, de fait, certains possédaient déjà.
Voir aussi : Indépendance - Histoire de Westminster - Histoire du Commonwealth - Grandes périodes historiques
1936
14 février

Des Canadiens médaillés d'or en Hockey sur glace… mais pas le Canada


La Grande Bretagne s’adjuge la médaille d’or en Hockey sur glace lors des Jeux Olympiques de Garmisch et Partenkirchen en Allemagne dans des conditions qui, avant même le début des jeux, avaient révolté le Canada. En effet, 10 des 12 joueurs britanniques sont d’origine canadienne. Lors de la rencontre fratricide la Grande-Bretagne l’avait emporté dans les dernières minutes.
Voir aussi : Histoire des Jeux Olympiques d'hiver - Histoire des Jeux Olympiques
1939
10 septembre

Le Canada en guerre


Sept jours après la Grande-Bretagne et plus de deux ans avant les Etats-Unis, le Canada entre dans la Seconde Guerre mondiale. La situation reste toutefois délicate, étant donné que les Canadiens français rejettent toute participation humaine au conflit. Au début des années 1940, le pays s’industrialisera très rapidement et fournira un renfort conséquent aux alliés.
Voir aussi : Déclaration de guerre - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale
1942
19 août

L'échec du débarquement de Dieppe


La tentative de débarquement des troupes alliés (5 000 Canadiens, 1 100 Anglais et 50 Américains) sur les plages de Dieppe (Haute-Normandie), se termine par un terrible échec. Les allemands qui ont repéré la flotte, mitraillent et bombardent les plages sans répit. 4 000 hommes seront tués, blessés ou faits prisonniers. Ce raid était destiné à tester les défenses allemandes et préparer un débarquement de masse. Les Alliés en tireront toutes les conséquences.
Voir aussi : Débarquement - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale
1945
16 octobre

Création de la FAO


L'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) ou Food and Agriculture Organization est créée à Québec par 44 pays. La FAO est la première des institutions spécialisées des Nations unies. Etablie à Rome, elle a pour but d'améliorer l'alimentation dans les pays en voie de développement.
Voir aussi : Dossier histoire de l' ONU - Histoire de Rome - Histoire du Québec - Histoire de la Diplomatie
1949
31 mars

Terre-Neuve devient une province canadienne


Après deux référendums, la région englobant Terre-Neuve et le Labrador entre dans la confédération canadienne. Elle constitue ainsi la dixième province du pays. Le libéral Louis Stephen Saint-Laurent est alors Premier ministre ; il a succédé à Mackenzie en 1948.
Voir aussi : Histoire du Saint-Laurent - Histoire de Terre-Neuve - Histoire du Labrador - Histoire de la Colonisation
1959
26 juin

Inauguration de la voie maritime du Saint-Laurent


En plein développement économique, le Canada s’était lancé dans la construction de la voie maritime du Saint-Laurent en 1954. Une société avait alors été mise en place et chargée de la construction et de l’entretien d’une voie étendue entre Montréal et le lac Érié. Elle devait également s'occuper du canal Welland, qui permet d’éviter les chutes du Niagara. Les travaux terminés, le réseau maritime parsemé de sept écluses peut désormais accueillir les navires de taille. En effet, ces derniers ont la possibilité de parcourir un circuit allant de l’Océan Atlantique jusqu’aux Grands Lacs.
Voir aussi : Histoire de l'Atlantique - Histoire de Montréal - Histoire du Saint-Laurent - Histoire des Grands travaux
1964
10 avril

Glenn Gould abandonne la scène


Le jeune prodige Glenn Gould décide d’abandonner la scène à 34 ans pour se consacrer à l’enregistrement. Doté d’une excellente réputation depuis son enregistrement des "Variations Goldberg" de Bach, il considère que l’avenir de la musique est bien plus sur des supports privés que dans les salles de concerts. Il pourra ainsi enregistrer un nombre impressionnant d’œuvres dans un catalogue manifestant son goût du contrepoint, avant de mourir prématurément en 1982.
Voir aussi : Interprète - Jean-Sébastien Bach - Histoire de la Musique classique
1964
15 décembre

Le drapeau à la feuille d'érable pour le Canada


Le Premier ministre libéral du Canada, Leaster B. Pearson, propose un drapeau unifolié à la feuille d'érable pour remplacer la Red Ensign de la marine britannique assortie des armoiries du Canada. Le nouveau drapeau national offre l'avantage pour la minorité francophone du pays de ne plus rappeler l'occupation britannique. Il sera adopté par la Chambre des Communes d'Ottawa le 15 février 1965.
Voir aussi : Drapeau - Histoire de l'Etat
1967
24 juillet

"Vive le Québec libre"


En visite officielle au Canada, le général de Gaulle lance depuis le balcon de l'hôtel de ville de Montréal un vibrant : "Vive Montréal ! Vive le Québec! Vive le Québec libre! Vive le Canada français! Vive la France!". Les 500 000 Montréalais massés devant le chef de l'État français sont en liesse. Pour la grande majorité de Québécois francophone, la déclaration du général De Gaulle résonne comme un encouragement aux revendications indépendantistes. Mais le gouvernement d'Ottawa, la capitale fédérale du Canada, est profondément choqué et regrette "certaines déclarations faites par le président." De Gaulle devra écourter son voyage.
Voir aussi : De Gaulle - Histoire du Québec - Discours - Histoire de la Cinquième République
1976
17 juillet

Ouverture des JO de Montréal


En présence de la reine d'Angleterre Elizabeth II, les XXIème jeux olympiques d'été sont ouverts à Montréal. 92 nations y sont représentées. Pour la première fois les épreuves de handball, d'aviron et des basket-ball sont ouvertes aux femmes.
Voir aussi : Histoire de Montréal - Histoire des Jeux Olympiques
1976
18 juillet

Nadia Comaneci obtient 10.0


Aux XXIème Jeux Olympiques de Montréal, la jeune gymnaste roumaine Nadia Comaneci (14 ans) est la première athlète de la discipline à se voir attribuer une note parfaite de 10.0 aux barres asymétriques. Les tableaux d'affichage n'étant pas conçus pour afficher une telle note - ils ne vont que jusqu'à 9.9 - les membres du jury se résignent à y faire inscrire 1.0 pour annoncer la note parfaite. Durant les jours suivants, Nadia Comaneci renouvellera par six fois cet exploit, du jamais vu dans l'histoire des J.O.
Voir aussi : Médaille d'or - Histoire des Jeux Olympiques


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !