Aston Martin DB5

 

Au départ, James Bond est peu enthousiaste à l'idée d'utiliser une Aston Martin, il est sentimentalement attaché à sa Bentley Mark IV. Q informe sèchement 007 que la Bentley a fait son temps et M le prie expressément d'utiliser la DB5.
Quand Bond eu besoin d'une voiture pour ces missions, Ian Fleming lui octroya une DBII dans Moonraker et une DBIII dans Goldfinger. Au moment du tournage de Goldfinger, la DB5 était le nouveau modèle de la marque.

L'Equipement:

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

L'Aston Martin DB5 est une automobile de la marque britannique Aston Martin, produite de 1963 à 1965 et dessinée par David Brown. Remplacente de la DB4, sa devancière, elle est plus connue pour être la voiture de James Bond dans Goldfinger, Thunderball ou plus récemment dans Casino Royale. La DB5 se décline en version coupé ou cabriolet dès sa sortie en 1963, et une série très limitée en version break est proposée plus tard. Près de 1 021 exemplaires sont vendus.

 

------------------------------------------------------------------

  Fiche Technique:

L'intérieur de la DB5
Longueur : 4,57 m
Largeur : 1,68 m
Hauteur : 1,35 m
Réservoir : 86 litres
Moteur : 3 995 cc
              4 litres
              6 cylindres en ligne
              244 chevaux
Boîte de vitesses : manuelle à 5 rapports
(existe en boîte 4 vitesses et automatique)
Poids : 1 465 kg
Pneumatiques : Dunlop 402
Prix en 1963 : 41 750 FF
Quatre Aston Martin DB5 "007" furent crées dans les années 60, seules deux seront utilisées sur les tournages de Goldfinger et Opération Tonnerre. Une, baptisée Effect Car, pour les effets spéciaux et gadgets, et l'autre, baptisée Road Car, pour les scènes d'action et de route. A des fins promotionnelles, Eon Productions fit construire deux répliques de l'Aston Martin, mais ces voitures n'apparaîtront jamais dans les films.
La DB5 devant l'entrée des studios Pinewood
Depuis, les deux voitures de tournage appartiennent à des particuliers américains (dont une volée à Boca Raton en 1997 et jamais retrouvée), ainsi qu'une des deux répliques. La quatrième est visible au Nationaal Automobiel Museum de Louwman en Hollande.
 
Le pare-balles
Les mitrailleuses

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !