Jurassic Park II

Titre du film : Le monde perdu Jurassic Park
Titre original : The Lost World
Un film Américain de Steven Spielberg avec Jeff GoldblumRichard Attenborough, Pete Postlethwaite, Arliss HowardJulianne Moore  ...
Genre : fantastique - Durée : 2h14 - Année de production : 1997
Sortie en salles le 22 Octobre 1997

Synopsis

Quatre ans ont passé depuis le désastre de Jurassic Park sur Isla Nublaau large du Costa Rica. Sur Isla Sorna, l'île voisine où les dinosaures étaient élevés avant d'être envoyés au Jurassic Park, l'incident d'une famille anglaise en croisière est utilisé par Peter Ludlow, neveu de John Hammond, pour démettre son oncle de la présidence d'InGen et renflouer la compagnie par la constitution d'un nouveau parc, sur le continent, à San Diego, Californie.

Ludlow, homme d'affaires cupide, dirige personnellement l'expédition destinée à capturer des spécimens sur Isla Nublar, tandis que John Hammond, soucieux de la préservation de cet écosystème, sollicite Ian Malcolm, rescapé de Jurassic Park, pour qu'il prenne la tête d'une équipe dont fait partie sa petite amie Sarah Harding, et qui constituerait un dossier-photo destiné à rallier l'adhésion du grand public pour la protection de l'île. Sur place, les deux groupes vont d'abord s'affronter avant de subir des pertes matérielles et humaines et de s'unir face au danger majeur que représente la faune locale...

Au prix de nombreux morts, Ludlow parvient à sauver InGen du désastre en ramenant un jeune Tyrannosaure et son père (et non sa mère comme il était noté, Ludlow fait d'ailleurs la remarque à Roland après la capture du père "vous avez un mâle, et vivant") à San Diego, bien que celui-ci se libère dès l'arrivée du bateau et commence à semer le chaos en ville. Se souvenant du comportement protecteur des Tyrannosaures envers leurs petits, Ian Malcolm et Sarah Harding utilisent le jeune dinosaure pour attirer son père sur le bateau, lequel est renvoyé sur Isla Sorna sous bonne escorte pendant que John Hammond , lors d'une allocution télévisée, exhorte le grand public à délaisser les deux îles pour permettre leur développement naturel.

Fiche technique

                                                              

Réalisation 

Scénario 

 D'après le roman Le Monde perdu


 


         Réalisateur 

   David Koepp
             Michael Crichton

Photographie

Montage

Musique


            

Genre : science fiction, aventure

Durée : 129 minutes (2h09)

 Budget : 73.00 M$

Dates de sortie : États-Unis États-Unis : 23 mai 1997

                              France France : 22 octobre 1997

  Janusz Kaminski 
   Michael Kahn
  John Williams

Distribution 

    


Julianne Moore

Dr. Sarah Harding

        Roland Tembo

  John Parker Hammond

   

            Lex Murphy

     Tim Murphy

     Peter Ludlow

     Vince Vaughn

         Nick Van Owen

            Kelly Curtis

            Dieter Star

 Harvey Jason

      Ajay Sidhu

Richard Schiff 

     Eddie Carr

    David Koepp

       caméo

       

Photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

         Bande-annonce VF

Box-office

 

 

 

 

 

 

 


Pays Box-office Date de sortie Distributeur Source
Box-office France France 4 816 567 entrées 22/10/1997 ? [1]
Box-office Belgique Belgique 845 000 entrées 1997 ? [2]
Box-office Suisse Suisse 387 000 entrées 08/08/1997 Universal Pictures [3]
Box-office Drapeau de l'Europe Union européenne 27 902 217 entrées 1997 - [4]
Box-office États-Unis États-Unis 48 845 773 entrées 23/05/1997 Universal Pictures [5]
Box-office États-Unis États-Unis 229 086 679 USD 23/05/1997 Universal Pictures [6]
Box-office Crystal Clear app package network.png Mondial 618 638 999 USD 1997 - [7]

Autour du film

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  • Plusieurs scènes ont été coupées avant la sortie du film : un discours de Peter Ludlow devant la commission, une conversation de Roland et Ajay dans un bar, un combat de tyrannosaures et de vélociraptors dans le nid du jeune T-rex, une attaque de ptéranodons contre les hélicoptères de sauvetage. Les deux premières scènes sont incluses dans le DVD du film, les deux autres n'ayant jamais été tournées.
  • Mercedes a conclu un solide partenariat avec l'équipe de production du Monde perdu. En effet, tous les véhicules utilisés dans le film sont de la marque Mercedes, du camion qui tombe de la falaise (empêchant Julianne Moore de tomber dans le vide grâce à une mince plaque de verre) aux voitures qui s'écrasent dans les jambes du T-Rex lorsque celui-ci attaque les rues de San Diego.
  • Le tyrannosaure se gratte la tête en approchant du quartier résidentiel de San Diego. Il s'agit d'un clin d'œil au film King Kong de 1933, dans lequel le vastatosaure fait le même geste avant d'attaquer le grand singe.
  • Le bateau qui s'écrase sur le quai de San Diego se nomme le SS Venture. C'est le même nom que le bateau qui emmène King Kong à New York dans le film de 1933 et celui de 2005.
  • Dans le premier script, Lex et Tim avaient un rôle plus important. Ils devaient même, paraît-il, retourner sur l'île de Jurassic Park. Dans le film, il n'apparaisse que deux minutes en tant qu'accueilleurs de Malcolm dans le manoir de John.
  • 50 cascadeurs ont travaillé sur ce film alors que seulement 13 avaient été utilisés dans le premier film.
  • Dans les trois films de la série, il s'agit de celui où il y a le plus de décès. Il y en a 10 dans l'île et 3 à San Diego.
  • Lors de la scène où le T-Rex attaque la ville de San Diego, un homme est dévoré par le dinosaure, près du magasin vidéo. L'homme en question n'est autre que David Koepp, scénariste de Jurassic Park et Le Monde perdu.
  • Le paléontologue répondant au nom du docteur Burke est une caricature affectueuse du véritable paléontologue Robert Bakker.
  • Plusieurs scènes ont été tournées sur les îles de Hawaï. Le tournage a eu lieu du 4 septembre au 20 décembre 1996.
  • La scène où un motard passe entre les pattes d'un diplodocus sera reprise dans King Kong 2005.
  • Les vélociraptors ont plus de couleurs que ceux du 1er opus. De même, les mâles et les femelles n'ont pas les mêmes couleurs.
  • On peut croire que l'écriture de cette histoire peut être inspirée des films King Kong, dans les deux cas on peut voir l'humain égoïste et qui veut utiliser le géant animal comme bête de foire pour le montrer au public, dans les deux cas, le T-Rex et Kong essayant de sortir de sa cale (dans le bateau) puis se promenant dans la ville et se fait poursuivre par des hélicoptères.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !