Autour du film

Les dinosaures à l'écran 

      Malgré le titre du film, la plupart des dinosaures visibles à l'écran n'existaient pas avant le Crétacé .

                                                  
                                                      Tyrannosaurus.

  • Le Tyrannosaurus rex, familièrement raccourci en « T. rex », est la star du film selon Spielberg, et la raison pour laquelle la fin du film a été réécrite par peur de décevoir le public. L'animatronique du T. rex mesure 6 mètres de haut, 12 mètres de long et pèse 5,9 tonnes . Le dinosaure est dépeint avec une vision basée sur le mouvement de son environnement. Le cri du Tyrannosaure a été produit en mélangeant les cris de différents animaux : le bébé éléphant, l'alligator et le tigre. Son souffle est celui d'un évent de baleine. Un chien rognant une balle a été utilisé pour le son du déchiquètement d'un Gallimimus.
                                                   
                                                                    Vélociraptor

Le Vélociraptor, parfois raccourci en « raptor », est plus grand dans le film : en effet, il a été échangé avec le Deinonychus qui est tout aussi vorace. À l'époque celui-ci était appelé Velociraptor antirrhopus par certains scientifiques. Crichton suivait cette théorie, mais le temps que la production du film se mette en place, la dénomination a été revue. Les producteurs ne voulant pas assommer les spectateurs avec une terminologie paléontologique trop poussée, le nom de Vélociraptor et son abréviation raptor ont été jugés plus simples à manipuler par le grand public. Lorsque l'Utahraptor fut découvert à l'époque du tournage du film, Stan Winston commenta « We made it, then they discovered it. » Pour l'attaque de Robert Muldoon, les raptors ont été joués par des hommes en costume. Le cri du dauphin, le beuglement du morse, le cri de rut d'une grue africaine, et des grincements humains furent mixés pour obtenir différents sons de raptors. Au final, suite aux découvertes faites après la sortie du film, la plupart des paléontologues ont conclu que les dromaeosauridés, comme le  Vélocirapto et le Deinonychus, avaient des plumes bien qu'aucun fossile de ce genre ne le prouve directement pour le Vélociraptor
.
                                                      
                                                                       Dilophosaurus.

Au contraire, le Dilophosaurus est représenté plus petit que le géant du jurassique pour être sûr que le public ne le confonde pas avec les raptors. Il y possède également une crête de lézard australien et la capacité de cracher un venin mortel (il n'y a aucune preuve que l'animal original ait été capable de ce fait). Ses cris ont été fabriqués en combinant ceux d'un cygne, d'un faucon, d'un singe hurleur et d'un crotale.

                                                         

                                                                          Brachiosaurus.

Le Brachiosaurus est inexactement dépeint comme mâchant sa nourriture. Bien qu'il soit reconnu comme évident pour les scientifiques qu'ils avaient des capacités vocales limitées, le sound designer Gary Rydstrom décida de représenter leurs cris en mélangeant un chant de baleine avec des cris de singes .
  • L'apparition du Triceratops posa un problème logistique particulier à Stan Winston lorsque Spielberg demanda à tourner l'animatronic de la créature blessée plus tôt que prévu. Winston a aussi créé un bébé Tricératops pour qu'Ariana Richards le monte, mais il fut supprimé du film pour des raisons de rythme.
  • Les Gallimimus et Parasaurolophus ne font que des apparitions furtives, le deuxième apparait lors de la première rencontre avec les Brachiosaurus.

Même si ces espèces ne sont pas visibles dans le film, la liste officielle des animaux présents sur l'île dans le roman original comprend également le Baryonyx, le Ceratosaurus, le Compsognathus, l'Herrerasaurus, le Ptéranodon, le Stégosaure, le Métriacanthosaurus, le Segisaurus, l'Hypsilophodon.


Sortie 

Universal a investi 65 millions de dollars dans la campagne marketing de Jurassic Park, passant des accords avec une centaine de compagnies pour lancer environ mille produits. Ceux-ci incluent trois jeux vidéo Jurassic Park développés par SEGA etOcean Software, une ligne de jouets Kenner distribué par Hasbro, et une novélisation visant le jeune public. La bande originale du film est sortie en album accompagnée de morceaux non-utilisés. La bande-annonce du film ne laisse entrevoir que de rapides coups d'œil sur les dinosaures. Le film est accroché par la tagline Il a fallu 65 millions d'années pour que cette aventure devienne possible qui part d'une blague de Spielberg regardant l'authentique moustique dans l'ambre utilisé pour être encastré dans la canne d'Hammond.

                                               

                                     Entrée de l'attraction Jurassic Park River Adventure.

La première du film se fait au National Building Museum le 9 juin 1993 à Washington, en faveur de deux œuvres de charité pour les enfants. Après la sortie du film, une tournée promotionnelle démarre. Steve Englehart écrit une série de comics publiée chez Topps Comics qui servent de continuation au film : Raptor, en deux volumes, et Raptors AttackRaptors Hijack et Return to Jurassic Park qui comportent chacun quatre numéros. Return to Jurassic Park devait encore se poursuivre sur quatre volume avant d'être annulé. Tous les numéros publiés furent ensuite compilé sous le titre Jurassic Park Adventures aux États-Unis, et Jurassic Park au Royaume-Uni. En 1994, Ocean Software sortit un autre jeu vidéo Jurassic Park Part 2: The Chaos Continuessur Super Nintendo et Game Boy.

L'attraction Jurassic Park Ride entra en développement en novembre 1990 et fit sa première à Universal Studios Hollywood le 15 juin 1996 pour un coût de 110 millions de dollarsUniversal's Islands of Adventure à Orlando en Floride possède une section entière du parc dédié à Jurassic Park, laquelle inclut la principale attraction, ici baptisée Jurassic Park River Adventure, qui ouvre en mars 1999, et plusieurs attractions plus modestes basés sur l'univers de la série. Haut de 58 pieds, le plongeon à l'attraction d'Orlando est le plus haut jamais construit. Les parcs d'attraction Universal Studios ont été conçus pour mieux soutenir l'histoire du film, où Hammond aurait été contacté pour reconstruire le parc à l'endroit du parc d'attraction.

Le film sort en VHS le 4 octobre 1994, et en DVD le 10 octobre 2000. Le film est aussi sorti dans un pack regroupant également Le Monde perdu : Jurassic Park. Le DVD a ensuite été ressorti avec ses deux suites le 11 décembre 2001 et sous le nom de Jurassic Park Adventure Pack le 29 novembre 2005.

RéceptionLes critiques sur le film sont restées modestes. Si les effets spéciaux ont été félicités, il y a eu beaucoup de reproches faits sur la caractérisation et les dérives par rapport au livre.

Le film est pourtant devenu le plus gros succès financier jamais réalisé jusque là, devant E.T. l'extra-terrestre précédent détenteur du titre, bien qu'il ne surpasse pas E.T. au niveau national. Les recettes du film s'élèvent à 47 millions de dollars le premier week-end et montent à 81.7 millions de dollars pour la première semaine. Le film est resté numéro un pendant trois semaines et a fait gagner au total 357 millions de dollars au niveau national . Le film a également très bien marché à l'étranger, dépassant les meilleures entrées au Royaume-UniJaponCorée du SudMexique et Taïwan. Spielberg a gagné plus de 250 millions de dollars grâce au film. Les recettes de Jurassic Park furent ensuite dépassées cinq ans plus tard par Titanic de James Cameron.

Le film a gagné les trois Oscar du cinéma pour lesquels il était nommé : Oscar des meilleurs effets visuelsOscar du meilleur sonOscar du meilleur mixage de son. Il remporta le prix Hugo de la meilleure Dramatic Presentation et le Saturn Award du meilleur film de science-fiction, du meilleur réalisateur, du meilleur scénariste pour Crichton et Koepp, et des meilleurs effets spéciaux. Le film a également gagné le People's Choice Awards de la Favorite All-Around Motion Picture. Le Young Artist Award a été remis à Ariana Richards et Joseph Mazzello, avec le Outstanding Action/Adventure Family Motion Picture award pour le film. Le film reçut également plusieurs honneurs en dehors des États-Unis, comme le BAFTA des meilleurs effets spéciaux, tout comme le Public's Favourite Film Award, et celui du meilleur film étranger par la Japanese Academy, Mainichi Eiga Concours et Blue Ribbon, et le Czech Lions.

L'American Film Institute classe Jurassic Park 35e film le plus excitant de tous les temps le 13 juin 2001 et la chaîne Bravo déclare une des scènes du film comme la 95 e plus effrayant de tous les temps en 2005. En 2004, pour son quinzième anniversaire, le magazine Empire nomme Jurassic Park 6e film le plus influent depuis l'existence du magazine et la première rencontre avec le Brachiosaurus moment le plus magique au cinéma74. Pour son vingt-cinquième anniversaire en 2005, Film Review déclare le film comme l'un des cinq plus importants films depuis l'existence du magazine. En 2006IGN classe Jurassic Park comme 19e plus grande franchise de film de tous les temps.

Plus significativement, lorsque plusieurs cinéastes ayant vu Jurassic Park utilisèrent les images de synthèse, ils réalisèrent que le fruit de leur imagination, auparavant irreproductible car trop cher, était maintenant possible. Stanley Kubrick contacta Spielberg pour diriger A.I. Intelligence artificielleGeorge Lucas

 commença à réaliser les préquelles de Star Wars, et Peter Jackson commença à se réintéresser à son amour d'enfance pour les films de fantasy qui devait le mener ensuite sur les projets du Seigneur des anneaux et King KongJurassic Park a inspiré des films et des documentaires comme GodzillaCarnosaur et Sur la terre des dinosaures, ainsi que de nombreuses parodies.Stan Winston
 réunit IBM et James Cameron pour former Digital Domain, déclarant « If I didn't get involved, I was going to become the dinosaur. » Alex Billington déclara que le film était en avance sur son temps, « Even using the animatronics system that they did, this was a far step ahead of anything at the time. Then the stories surrounding how horrifically real the dinosaurs were fueled its popularity even more. And the best part is that they look better in this movie than any more recent CGI creations. »

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !