Producteur

Au départ, Michael Crichton avait conçu un scénario sur un garçon qui recréait un dinosaure ; il laisse ensuite de côté sa fascination pour les dinosaures et le clônage jusqu'à ce qu'il se mettre à écrire son roman Le Parc jurassique (Jurassic Park)11. Spielberg découvre le roman en octobre 1989tandis que lui et Crichton sont en train de discuter d'un scénario qui devait ensuite devenir la série télévisée Urgences1. Avant la publication du livre (en 1990), Crichton demande une redevance non-négociable de 1,5 millions de dollars en plus d'un pourcentage conséquent sur les bénéfices.Warner Bros et Tim BurtonColumbia Tristar et Richard Donner, et 20th Century Fox et Joe Dante se proposent pour acquérir les droits1, mais c'est Universal qui les obtient finalement en mai 1990 pour Spielberg12.

                                                     

                                  Universal Pictures a obtenu les droits de la franchise.

Universal ajoute 500 000 dollars à la somme de Crichton pour qu'il adapte son propre roman13, lequel est achevé au moment où Spielberg réalise Hook. Crichton note que, comme son livre est assez long, son script ne porte que sur 10 à 20 % de son contenu : des scènes ont été supprimées pour des raisons pratiques et budgétaires14. Simultanément, Spielberg engage Stan Winston pour créer les dinosaures animatroniquesPhil Tippett pour créer les dinosaures en go motion pour les plans généraux, et Michael Lantieri et Dennis Muren pour superviser respectivement les on-set effects et la composition digitale. Le paléontologiste Jack Horner a supervisé les designs, pour satisfaire le désir de Spielberg de représenter les dinosaures comme des animaux plutôt que des monstres. Par exemple, Horner a rejeté d'emblée la langue entrant et sortant à la manière d'un serpent qu'avaient les raptors dans les premiers animatiques de Tipett15, soulignant que les dinosaures ne pouvaient faire cela.

Après avoir terminé Hook, Spielberg veut tourner La Liste de SchindlerSid Sheinberg, président de MCA, donne son feu vert à une condition : que Spielberg tourne Jurassic Park d'abord. Début octobre 1991Malia Scotch Marmo réécrit le script en entier pendant une période de cinq mois, fusionnant Ian Malcolm avec Alan Grant16. Le département de Winston crée des modèles très détaillés des dinosaures, avant de recouvrir les mécanismes par des peaux en latex15. Tippett crée des animatiques en stop-motion pour les scènes principales, mais, malgré les essais de go-motion, Spielberg trouve toujours les résultats finaux insatisfaisants pour les passages du film en action live15. Les animateurs Mark Dippe et Steve Williams vont de l'avant en créant un cycle de marche pour le squelette du T.rex par ordinateur et on les encourage à en faire plus17. Quand Spielberg et Tippett virent un animatique d'un T.rex chassant un troupeau de Gallimimus, Spielberg déclara « You're out of a job », ce à quoi Tipett répliqua « Don't you mean extinct?15 » Spielberg inclut plus tard l'animatique et son dialogue avec Tipett dans le script18.

Le scénariste David Koepp rejoignit le projet ensuite, recommençant de nouveau la version de Marmo, et utilisant l'idée de Spielberg d'un dessin animé montré aux visiteurs du parc afin de remplacer la longue exposition du roman de Crichton19. Spielberg supprima également l'intrigue parallèle d'un Procompsognathus qui s'échappe vers le continent et attaque des petits enfants, car il trouve cela trop effrayant20. Ce passage fut finalement utilisé par Spielberg comme prologue pour la suite du film The Lost World. En termes de caractérisation, Hammond est passé d'homme d'affaire impitoyable à gentil vieil homme ; Spielberg admit qu'il s'identifie à l'obsession d'Hammond pour le showmanship21. Il a aussi interverti les personnages de Tim et Lex ; dans le livre, Tim a 11 ans et connait les ordinateurs, et Lex n'a que sept ou huit ans et fait du sport. Le choix de Spielberg s'explique car il voulait travailler avec Joseph Mazzello, et cela lui permettait également d'introduire les remarques d'adolescent de Lex envers Grant7. Koepp changea les relations de Grant avec les enfants, le faisant plus hostile envers eux qu'initialement pour mieux développer le personnage1. Koepp saisit également l'occasion pour supprimer une scène principale du livre, où le T. rex chasse Grant et les enfants dans une rivière avant qu'il ne soit calmé par Muldoon, pour des raisons de budget19.

                                                    

                              L'île de Kauai où ont été tournées les scènes extérieures.

Après deux ans et un mois de préproduction, le tournage démarre le 24 août 1992 sur l'îles hawaïenne de Kauai22. Les trois semaines de prises impliquèrent des extérieurs à diffèrentes heures de la journée12. Le 11 septembre, l'ouragan Iniki s'abatti directement sur Kauai, ce qui fit perdre à l'équipe une journée de tournage23. La prise prévue de la poursuite des Gallimimus fut déplacée à Oahu18.

L'équipe retourna sur le continent américain pour tourner les scènes des raptors dans la cuisine au Stage 24 des studios d'Universal Pictures12. Des prises furent également tournées au Stage 23 pour les scènes du bâtiment d'alimentation électrique avant de partir au Red Rock Canyon pour les scènes de fouilles archéologiques dans le Montana24. L'équipe est ensuite retournée à Universal pour tourner le sauvetage de Tim par Grant, utilisant un support de cinquante pieds et des roues hydrauliques pour que la voiture tombe, et la rencontre avec le Brachiosaurus. Pour le tournage des laboratoires du parc et de la salle de contrôle, l'équipe a emprunté des animations pour les ordinateurs à Silicon Graphics et Apple Inc.25 L'équipe se déplaça au Stage 16 des studios de Warner Bros. pour enregistrer l'attaque du T. rex sur les véhicules du tour25. De retour à Universal, les scènes avec le Dilophosaurus ont été faites au Studio 27. Enfin, le tournage s'est terminé au Stage 12, avec la poursuite des raptors à travers la salle des ordinateurs et le centre des visiteurs26. Spielberg reprit le T. rex pour le clou du spectacle, avec cette fin originale où Grant utilise une plate-forme pour manœuvrer un raptor dans le fossile d'une mâchoire de Tyrannosaure27.

Le travail sur les effets spéciaux se poursuivit sur le film, l'équipe de Tipett ajustant la nouvelle technologie avec le Dinosaur Input Devices : les modèles qui fournissent l'information aux ordinateurs pour leur permettre d'animer les personnages traditionnellement. En plus, ils ont extériorisé les scènes avec les raptors et les Gallimimus. En plus des dinosaures en images de synthèse, ILM inclut aussi des éléments comme les éclaboussures d'eau et un visage digital pour remplacer celui de la doublure d'Ariana Richard15. Spielberg surveilla la progression depuis la Pologne28. Le compositeur John Williams commença à travailler la musique du film fin février, et elle fut enregistrée un mois plus tard par les chefs d'orchestre John Neufeld etAlexander Courage29. L'équipe responsable des effets sonores, supervisée par George Lucas30, termina son travail fin avril. Jurassic Park fut totalement terminé le 28 mai 199329.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !