îles de Lérins,

Les îles de Lérins, en face de Cannes, sont célèbres pour avoir été la prison du très mystérieux Masque de fer. Cet archipel composé de quatre îles est doté de remparts et d'édifices civils.

 

Les îles de Lérins

Havre de paix situé à seulement quelques dizaines de minutes de Cannes, les îles de Lérins séduisent le promeneur par le calme qui y règne et par les mystères historiques qu’elles renferment.
L'île Saint Honorat est depuis le 16ème siècle un lieu de vie monastique
L'île Saint Honorat est depuis le 16ème siècle un lieu de vie monastique
Photo L'Internaute / Johanna STRUGEON 
Agrandir


Cet archipel sépare le golfe de Napoule à l’ouest du golfe Juan à l’est et est composé de deux îles principales :  Sainte-Marguerite **** et  Saint-Honorat ****, situées à environ 1 km l’une de l’autre. Entre les deux se trouve le mouillage du Frioul où les plaisanciers jettent volontiers l’ancre.

» Une nature fragile et protégée
Outre les trésors historiques et les forêts luxuriantes, les îles de Lérins cachent des fonds sous-marins très riches en faune et en flore. Mais cette nature est très fragile et de nombreuses précautions sont prises pour la préserver. L’Office National des Forêts veille sur la végétation qui s’épanouit dans ce climat privilégié. A l’ouest de l’île Marguerite, l’étang du Batéguier renferme une réserve ornithologique, véritable abri pour les oiseaux migrateurs.

Les îles de Lérins vous feront oublier les tumultes de la côte et de la foule et vous offriront un moment de détente absolue.

Sainte Marguerite est la seule forêt littorale des Alpes Maritimes
Sainte Marguerite est la seule forêt littorale des Alpes Maritimes
Photo L'Internaute / Johanna STRUGEON 
Agrandir
» Deux îles au passé tourmenté
Autrefois très connues des navigateurs, les îles Sainte-Marguerite**** et Saint-Honorat**** étaient les premières qu’ils apercevaient après avoir subi les colères de la côte italienne. Ces deux îles étaient d’ailleurs mentionnées comme une étape régulière des principaux itinéraires marins de l’Antiquité.

Dès les premiers siècles du christianisme, les deux îles deviennent des lieux privilégiés pour la vie monastique. Sur l'une d'entre elles fut fondée l'abbaye Sainte-Marguerite, d'où elle a tiré son nom moderne. Dans l'autre, saint Honorat établit un monastère, vers 400 : l'abbaye de Lérins.

Pendant des siècles, les deux îles vont subir les attaques répétées des Sarrasins, des Espagnols, des Anglais et autres pirates. Elles gardent d’ailleurs encore aujourd’hui les traces de ce passé tourmenté.
Iles de Lérins en images
Fort Royal - Fort Royal sur l'île Sainte Marguerite
Fort Royal - Bâtiments du Fort Royal sur l'île Sainte Marguerite
Fort Royal - Logements attribués aux soldats et à leur famille au 17ème siècle
Fort Royal - Fort Royal servira de prison à partir de 1685

Fort Royal  Très bien
Fort Royal en images
Fort Royal - Fort Royal sur l'île Sainte Marguerite
Fort Royal - Bâtiments du Fort Royal sur l'île Sainte Marguerite
Fort Royal - Logements attribués aux soldats et à leur famille au 17ème siècle
Fort Royal - Fort Royal servira de prison à partir de 1685

» Son histoireA l’origine, Fort Royal n’est qu’une simple maison fortifiée construite par Jean de Bellon sur une demande du cardinal de Lorraine. En 1633, Richelieu décide d’agrandir et de fortifier l’ouvrage car la guerre de Trente ans fait rage et Sainte Marguerite , de par sa position, prend un intérêt militaire. A cette époque, Richelieu décide de faire raser l’île afin de rendre plus visibles les éventuels attaquants. La fin des travaux est réalisée par les Espagnols qui occupent l’île de 1... Suite
Fort Royal - 16 photos

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !