Halloween, La Nuit des masques

 

La Nuit des masques (John Carpenter's Halloween) est un film d'épouvante américain réalisé par John Carpenter, produit par Moustapha Akkad et sorti en 1978.

L'histoire se déroule dans la ville de Haddonfield, dans l'Illinois. Après avoir tué sa sœur, Michael Myers, âgé de six ans, est interné jusqu'à sa majorité pour ensuite être jugé. Cependant, à l'âge de 21 ans, alors qu'il est transféré pour son procès, il réussit à s'échapper, et prend la route de sa ville natale. Se produisent alors une succession de meurtres. Le premier scénario était intitulé The Babysitter Murders. Le film met en scène Donald Pleasence dans le rôle du docteur Loomis et Jamie Lee Curtis dans le rôle de la gardienne d'enfants Laurie Strode (dont la carrière a été lancée grâce à ce film). Halloween est considéré comme un classique du cinéma d'horreur, et comme l'un des films les plus influents de son époque, ce qui, en 2006, lui a valu d'être retenu par le National Film Registry comme un film « culturel, historique ou esthétiquement important ».

Halloween est devenu l'un des films indépendants les plus rentables de l'histoire, avec un box-office de 47 000 000 $. Beaucoup de critiques ont rapproché le film de celui d'Alfred Hitchcock, Psychose (1960) car il ne contenait que peu d'images violentes ou gores,. Certains d'entre eux, pourtant, ont suggéré que Halloween encourageait le sadisme et la misogynie. D'autres y ont vu une critique sociale de l'immoralité des jeunes dans l'Amérique des années 1970. Ces analyses ont toujours été rejetées par Carpenter.

Un remake est sorti en 2007 à partir de l'original avec en supplément la jeunesse de Michael Myers.

 

Synopsis

Dans la nuit du 31 octobre 1963 à Haddonfield, le jeune Michael Myers assassine sa sœur aînée en la poignardant avec un couteau de cuisine. Après cet acte, il est interné dans un hôpital psychiatrique et soigné par le docteur Sam Loomis à qui il ne dit pas un seul mot. Quinze ans plus tard, il s'échappe de l'hôpital et retourne dans sa ville natale où il est bien déterminé à tuer sa demi-sœur, Laurie Strode.

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.
C'est à Sunset Boulevard que la fin du film a été tournée.

Le 31 octobre 1963, à Haddonfield, petite ville de l'Illinois, pendant la nuit d'Halloween, le jeune Michael Myers alors âgé de 6 ans assassine sa sœur de 16 ans, Judith, à coups de couteau de cuisine. Reconnu dément, il est interné durant quinze années en hôpital psychiatrique jusqu'à sa majorité, il devra alors être jugé pour son crime. Le 30 octobre 1978, alors qu'on vient de le transférer en vue de son procès, il parvient à s'évader et retourne dans les lieux de son enfance. En route, il tue un dépanneur et lui vole sa combinaison de travail et ses chaussures.

Son psychiatre, le docteur Samuel Loomis, tente désespérément de faire entendre à ses chefs à quel point Myers est dangereux, mais en vain. Seul, il se lance à la poursuite du criminel évadé jusqu'à Haddonfield.

Toute la journée, Myers suit un groupe de trois lycéennes, Lynda Van Der Klok la pom-pom girl exubérante, Annie Brackett, la sarcastique, et Laurie Strode la bonne élève. Il portera une grande attention à cette dernière. Laurie est la seule à le remarquer, même de loin, mais ses amies pensent qu'elle n'a plus les idées claires.

Le soir même, Annie et Laurie vont faire du gardiennage dans deux maisons voisines. Pendant qu'elles s'y rendent, elles croisent le shérif Brackett, le père d'Annie, sur les lieux d'un cambriolage : dans un magasin, quelqu'un a volé une corde, des couteaux de cuisine ainsi qu'un masque. À ce moment, le docteur Loomis arrive et informe le shérif de la situation, mais il se montre un peu trop exalté pour être pris au sérieux.

Dans la soirée, après avoir confié la petite Lindsay Wallace à Laurie qui garde le jeune Tommy Doyle, Annie part chercher en voiture son petit copain Paul. Elle est alors égorgée par Myers qui s'était caché sur la banquette arrière. Peu après, Lynda et son copain Bob arrivent à leur tour chez les Wallace et profitent qu'ils sont seuls pour faire l'amour. Parti chercher de la bière, Bob est empalé contre un mur et Lynda est étranglée avec le fil du téléphone alors qu'elle essaie de joindre Laurie.

Laurie, croyant à une mauvaise farce, se rend chez les Wallace et découvre les corps de ses trois amis, exposés dans une macabre mise en scène. Épouvantée, elle est blessée au bras par Myers et tombe dans les escaliers, se faisant mal à la cheville. Elle réussit néanmoins à s'échapper puis, revenue chez les Doyle, est attaquée à deux reprises par le tueur masqué qu'elle parvient à blesser à chaque fois. Mais l'homme semble invincible et se relève toujours.

Finalement, le docteur Loomis, alerté par les hurlements de Tommy et Lindsay, arrive sur les lieux alors que Laurie est en train de se faire étrangler par Myers. Elle parvient à lui retirer son masque ce qui semble le déstabiliser pendant quelques secondes. Loomis profite de l'instant pour tirer six coups de feu sur son patient, le faisant tomber par l'une des fenêtres du premier étage. Mais quand il ressort pour voir le corps de l'assassin, ce dernier a disparu.

Personnages principaux

Michael Myers

Michael Myers naît le 31 octobre 1957 dans la petite ville Haddonfield. Il commet son premier meurtre à l’âge de six ans sur sa propre sœur Judith. Il est alors enfermé au Smith’s Grove, où il est placé sous la surveillance du docteur Sam Loomis. Durant son séjour, aucun son ne sort de sa bouche… jusqu’à son évasion lors d’une nuit d’orage de 1978. Michael rejoint alors sa ville natale, bien décidé à tuer le dernier membre vivant de sa famille, sa sœur Laurie Strode qui a été confiée à une famille d’adoption. La nuit du 31 octobre 1978, il s’en prend à ses amis.

Laura « Laurie » Strode

Laurie est une jeune fille de 17 ans qui a été adoptée par la famille Strode. Elle fréquente l'école secondaire Haddonfield High School. Elle passe son temps libre à faire du gardiennage. Elle a deux amies de son âge : Annie Brackett, fille du shérif, et Lynda Van Der Klok. Toutes les trois résident dans la banlieue de Haddonfield, dans l'Illinois. Le 31 octobre 1978 elle se fait agresser par son demi-frère Michael. L'identité de ce dernier lui sera révélée à la fin par le docteur Loomis.

Fiche technique

Distribution

Production

Genèse

Jamie Lee Curtis, interprète de Laurie Strode

Après avoir visionné Assaut (1976) de John Carpenter au Festival du Film de Milan, les producteurs de films indépendants Irwin Yablans et Moustapha Akkad ont sollicité le réalisateur pour tourner un film à propos d'un tueur psychotique qui s'en prend à des gardiennes d'enfants[7]. Dans une interview Yablans a déclaré : « je voulais faire un film d'horreur qui ait le même impact que L'Exorciste »[8]. John Carpenter et sa petite amie d'alors Debra Hill commencent à écrire le synopsis du film provisoirement intitulé The Babysitter Murders, mais Carpenter affirme à Entertainment Weekly qu'il changera alors le titre en Halloween pour correspondre à la date où se déroulait l'histoire[9].

Akkad avança 325 000 dollars US pour la production du film, montant considéré comme faible à l'époque (même si Assaut avait été produit avec seulement 100 000 dollars US)[7],[10]. Akkad était inquiet pour la réussite du film, au petit budget, réalisé par un cinéaste encore sans expérience. Pourtant il déclare : « Carpenter a écrit une histoire excellente pleine de suspense. Il avait confiance dans le projet, cela m'a suffi. » Carpenter a reçu 10 000 dollars US pour diriger, écrire et composer la musique, avec en prime 10% de bénéfices sur les recettes du film[11].

Halloween a été tourné en 21 jours au printemps 1978 dans le sud de Pasadena et la Sierra Madre en Californie. Une maison abandonnée appartenant à une église a été choisie pour figurer la maison de Michael Myers. Deux maisons sur Orange Grove Avenue (près de Sunset Boulevard) à Hollywood ont été utilisées pour le point culminant du film[12]. L'équipe a eu du mal à trouver des citrouilles au printemps.

Élaboration du scénario

Psychose, Hôtel des Bates : lieu de tournage de la scène principale

L'historien Nicholas Rogers relève que les critiques affirment que la réalisation de John Carpenter a fait d'Halloween un succès retentissant[13].

Roger Ebert remarque : « il est facile de créer la violence au cinéma, mais c'est dur de bien le faire. Carpenter est très habile, par exemple, à l'utilisation de premiers plans qui comme chacun le sait : Les premiers plans sont des plans qui sont cruciaux »[14].

Le Jack-o'-lantern, placé sur un fond noir durant le générique de début, établit l'état d'esprit qui perdurera durant le film entier. La caméra se déplace lentement sur les yeux d'un Jack-o'-lantern tandis que les noms défilent[15].

Yablans déclare que « le public ne devrait pas voir quoi que ce soit. Ils ont vu ce qui leur fait peur »[16]. Carpenter a apparemment suivi les conseils de Yablans sur de nombreux tournages. Le réalisateur n'est pas le premier à utiliser cette technique. Dans Psychose, la première scène fait du spectateur un voyeur. « Nous sommes forcés de rentrer au plus profond de l'action » dira Tellotte[17], un autre historien.

Yablans et d'Akkad ont laissé Carpenter et Hill tranquilles lorsqu'ils écrivaient le scénario, terminé en trois semaines. Mais Yablans fit quelques suggestions. Dans un premier temps, il voulait que le script soit écrit comme une émission radiophonique[16].

Hill a écrit la plupart des dialogues entre filles, alors que Carpenter s'occupait du docteur Loomis et de Michael Myers. De nombreux détails du script ont été tirés de l'adolescence et du début de carrière du couple. La ville fictive de Haddonfield, dans l'Illinois fait référence au New Jersey (Haddonfield, New Jersey) où Hill a grandi, et la plupart des noms des rues ont été empruntés par Carpenter à sa ville natale de Bowling Green, Kentucky. Laurie Strode est le nom d'une vieille amie du réalisateur et Michael Myers était le nom d'un producteur anglais[7]. Avec Halloween, Carpenter rend hommage à Alfred Hitchcock avec deux personnages qui apparaissent dans ses films : Tommy Doyle est le nom du Détective joué par Wendell Corey dans Fenêtre sur cour (1954) avec James Stewart et Grace Kelly, et le docteur Loomis le nom du personnage joué par John Gavin, le petit ami de Marion Crane (interprété par Janet Leigh qui est également la mère de Jamie Lee Curtis) dans Psychose.

Le casting

Christopher Lee avait refusé le rôle du docteur Loomis. Il regrettera par la suite sa décision.

En raison de son maigre budget, Halloween ne pouvait pas engager de star. Seul Donald Pleasence avait une certaine notoriété. Il avait déjà interprété l'ennemi implacable de James Bond, Ernst Stavro Blofeld, dans On ne vit que deux fois (1967)[18]. Pour le rôle de Laurie Strode, Carpenter choisit la jeune inconnue Jamie Lee Curtis, fille de Tony Curtis et Janet Leigh, qu'il avait remarquée dans un épisode de la série Operation Petticoat, pour son physique « androgyne »[19]. Pleasence a reçu le salaire le plus élevé soit 20 000 dollars US, Curtis a reçu 8 000 dollars US, et Nick Castle a gagné 25 dollars US par jour[7].

Le rôle du docteur Sam Loomis a d'abord été proposé à Peter Cushing et Christopher Lee, qui l'ont tout deux refusé en raison du maigre salaire. Plus tard, Lee regrettra sa décision et dira que ce fut la « plus grande erreur de toute sa carrière »[20]. Donald Pleasence — troisième choix de Carpenter — accepta tout de suite car il avait beaucoup aimé Assaut.

Dans une interview, Carpenter admet que « Jamie Lee n'était pas le premier choix pour Laurie. Je ne savais pas qui elle était ». Le réalisateur voulait Anne Lockhart, la fille de June Lockhart. Cependant, l'actrice avait d'autres projets et ne pouvait pas participer au tournage[9]. Debra Hill suggéra Jamie Lee car elle était la fille de la star Janet Leigh, « je savais que Jamie Lee Curtis attirerait le public parce que sa mère est l'héroïne de Psychose. »[16]. Halloween lança ainsi la carrière de la jeune actrice, qui tournait ici son premier film.

Une autre actrice relativement inconnue, Nancy Kyes (créditée dans le film comme Nancy Loomis) a été choisie pour interpréter l'amie de Laurie, la fille du shérif d'Haddonfield interprétée par Charles Cyphers. Kyes avait joué dans Assaut [21]. L'autre amie de Laurie, Lynda, fut interprétée par P.J. Soles, déjà vue dans Carrie au bal du diable (1976) de Brian De Palma.

Pour le rôle de Michael Myers, trois acteurs se sont partagé le rôle : Nick Castle, Tony Moran et Will Sandin.

La musique

Le groupe de rock Blue Öyster Cult

Une autre raison majeure du succès d'Halloween est sa musique[22]. N'ayant pas une bande son symphonique, le film est composé au piano en signature rythmique par le réalisateur John Carpenter. Carpenter a déclaré dans une interview, « je peux jouer sur n'importe quel clavier, mais je ne peux pas lire ou écrire une seule note. »[9]. Le réalisateur affirma qu'il avait composé lui-même la musique mais qu'il avait reçu l'aide du compositeur Dan Wyman, un professeur à l'Université d'État de San José[7],[23].

Certaines chansons peuvent être entendues dans le film, l'une étant interprétée par Carpenter et ses amis qui ont formé un groupe appelé The Coupe DeVilles. La chanson est entendue quand Laurie et Annie sont dans la voiture[7]. Une autre chanson, (Don't Fear) The Reaper interprétée par le groupe de rock classique Blue Öyster Cult est entendue dans le film[24].

Les différentes versions

La maison utilisée dans le film à Mission Street (Pasadena)

Il existe plusieurs versions de La Nuit des masques aujourd'hui. L'originale, d'une durée de 91 minutes, est la plus largement connue. La version remastérisée pour la télévision, sortie en 1980 et qui fut diffusée sur la chaîne NBC, dure 101 minutes. Les scènes coupées de l'original furent incluses dans cette version. Elle est sortie en DVD sous le titre Halloween - Version Longue en 2001. En 1998, pour le 20e anniversaire du film, la version sonore a été modifiée, avec l'approbation de John Carpenter. La version existe en VHS et DVD.

La chaîne NBC a déboursé 4 000 000 de dollars US pour diffuser le film à la télévision. Après une discussion entre John Carpenter, Debra Hill et NBC, certaines scènes ont été censurées lors de sa première diffusion sur le petit écran

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !