Invasion Los Angeles

 

Date de sortie cinéma : 19 avril 1989
Film déjà disponible en
DVD depuis le : 31 mars 2005

Réalisé par John Carpenter
Avec
Roddy Piper, Keith David, Meg Foster, plus

Titre original : They Live
Long-métrage
américain. Genre : Science fiction, Thriller
Durée : 1h34 min Année de production :
1988

 

Invasion Los Angeles (They Live ou John Carpenter's They Live) est un film de science-fiction de John Carpenter[1], d'après la nouvelle Les Fascinateurs ("Eight O'Clock in the Morning") de Ray Faraday Nelson.

Synopsis

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.

John Nada parcourt les routes à la recherche de travail comme ouvrier sur les chantiers. Embauché à Los Angeles, il rejoint un bidonville où il va entrer en possession d'une paire de lunettes hors du commun. Elles permettent de voir la réalité telle qu'elle est : le monde est gouverné par des extra-terrestres.

Fiche technique

Distribution

Récompenses

Autour du film

  • Le titre original du film est tiré d'un slogan peint sur un mur : « They live, we sleep ».
  • L'acteur principal Roddy Piper est un ancien lutteur ce qui lui a permis de participer activement à la mise en place de la scène de bagarre entre Frank et John Nada.
  • Le nom du héros met en évidence le caractère nihiliste du film[réf. nécessaire], « nada » signifiant « rien » en espagnol.
  • Ce film fait partie des deux petites productions avec Prince des ténèbres de Carpenter suite à l'échec commercial de Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin
  • Le film a été tourné en deux mois: de mars en avril 1988.
  • Notons l'influence du film L'invasion des profanateurs de sépultures de Don Siegel
  • Le film aura influencé le jeu vidéo Duke Nukem 3D de 3D Realms sorti en 1996. Dans le scénario du jeu Los Angeles est envahi d'extraterrestres venus s'emparer du monde, certains en uniforme de policiers du LAPD. Le héros est grand, blond, musclé, toujours avec des lunettes de soleil. Certaines répliques récurrentes du héros dans le jeu " (I have come here)...to kick ass and to chew bubble gum, and I'm all out of gum !" sont tirées du film et en reprennent l'ambiance second degré.
  • L'artiste Shepard Fairey s'est inspiré du film pour sa série de travaux "OBEY"
  • Dans leur vidéoclip illustrant le single d'Armand Van Helden Into Your Eyes, les Frères Waverly rendent un hommage direct à Invasion Los Angeles: le thème des "lunettes magiques" est repris, mais aux effrayants extra-terrestres se substituent des danseuses en bikini[2].

Commentaire

Après l'échec au box-office Des aventures de Jack Burton, John Carpenter est obligé de revenir à des productions beaucoup plus modestes. Il livre donc coup sur coup deux films : Invasion Los Angeles et Prince des ténèbres. Le premier comporte au moins deux niveaux de lecture :

  • les déambulations d'un ouvrier de chantier qui s'aperçoit que le monde est gouverné par des extra-terrestres qui ont pris le pouvoir à notre insu.
  • la métaphore de la prise de pouvoir de la société américaine par les yuppies, ces nouvelles élites commerciales ou administratives sorties des grandes écoles et dont l'objectif est le pouvoir et l'argent.

John Nada, le héros du film (et personnage pivot de la résistance aux extra-terrestres sur terre) devient ainsi le double de « Big » John Carpenter, metteur en scène faisant de la résistance à Hollywood (face aux yuppies y ayant pris le pouvoir), et réglant ses comptes par le biais du film.

Dans le film, Nada gagne son combat et le complot extra-terrestre est dévoilé. Dans la « vraie » vie, Carpenter va pouvoir continuer à tourner et à produire une œuvre toujours aussi singulière (Prince des ténèbres, L'Antre de la folie, Los Angeles 2013, Vampires) même si sa productivité semble se tarir petit à petit, son dernier long-métrage au cinéma demeurant à ce jour Ghosts of Mars en 2001.

 

Date de sortie cinéma : 19 avril 1989
Film déjà disponible en
DVD depuis le : 31 mars 2005

Réalisé par John Carpenter
Avec
Roddy Piper, Keith David, Meg Foster, plus

Titre original : They Live
Long-métrage
américain. Genre : Science fiction, Thriller
Durée : 1h34 min Année de production :
1988

 

Invasion Los Angeles (They Live ou John Carpenter's They Live) est un film de science-fiction de John Carpenter[1], d'après la nouvelle Les Fascinateurs ("Eight O'Clock in the Morning") de Ray Faraday Nelson.

Synopsis

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.

John Nada parcourt les routes à la recherche de travail comme ouvrier sur les chantiers. Embauché à Los Angeles, il rejoint un bidonville où il va entrer en possession d'une paire de lunettes hors du commun. Elles permettent de voir la réalité telle qu'elle est : le monde est gouverné par des extra-terrestres.

Fiche technique

Distribution

Récompenses

Autour du film

  • Le titre original du film est tiré d'un slogan peint sur un mur : « They live, we sleep ».
  • L'acteur principal Roddy Piper est un ancien lutteur ce qui lui a permis de participer activement à la mise en place de la scène de bagarre entre Frank et John Nada.
  • Le nom du héros met en évidence le caractère nihiliste du film[réf. nécessaire], « nada » signifiant « rien » en espagnol.
  • Ce film fait partie des deux petites productions avec Prince des ténèbres de Carpenter suite à l'échec commercial de Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin
  • Le film a été tourné en deux mois: de mars en avril 1988.
  • Notons l'influence du film L'invasion des profanateurs de sépultures de Don Siegel
  • Le film aura influencé le jeu vidéo Duke Nukem 3D de 3D Realms sorti en 1996. Dans le scénario du jeu Los Angeles est envahi d'extraterrestres venus s'emparer du monde, certains en uniforme de policiers du LAPD. Le héros est grand, blond, musclé, toujours avec des lunettes de soleil. Certaines répliques récurrentes du héros dans le jeu " (I have come here)...to kick ass and to chew bubble gum, and I'm all out of gum !" sont tirées du film et en reprennent l'ambiance second degré.
  • L'artiste Shepard Fairey s'est inspiré du film pour sa série de travaux "OBEY"
  • Dans leur vidéoclip illustrant le single d'Armand Van Helden Into Your Eyes, les Frères Waverly rendent un hommage direct à Invasion Los Angeles: le thème des "lunettes magiques" est repris, mais aux effrayants extra-terrestres se substituent des danseuses en bikini[2].

Commentaire

Après l'échec au box-office Des aventures de Jack Burton, John Carpenter est obligé de revenir à des productions beaucoup plus modestes. Il livre donc coup sur coup deux films : Invasion Los Angeles et Prince des ténèbres. Le premier comporte au moins deux niveaux de lecture :

  • les déambulations d'un ouvrier de chantier qui s'aperçoit que le monde est gouverné par des extra-terrestres qui ont pris le pouvoir à notre insu.
  • la métaphore de la prise de pouvoir de la société américaine par les yuppies, ces nouvelles élites commerciales ou administratives sorties des grandes écoles et dont l'objectif est le pouvoir et l'argent.

John Nada, le héros du film (et personnage pivot de la résistance aux extra-terrestres sur terre) devient ainsi le double de « Big » John Carpenter, metteur en scène faisant de la résistance à Hollywood (face aux yuppies y ayant pris le pouvoir), et réglant ses comptes par le biais du film.

Dans le film, Nada gagne son combat et le complot extra-terrestre est dévoilé. Dans la « vraie » vie, Carpenter va pouvoir continuer à tourner et à produire une œuvre toujours aussi singulière (Prince des ténèbres, L'Antre de la folie, Los Angeles 2013, Vampires) même si sa productivité semble se tarir petit à petit, son dernier long-métrage au cinéma demeurant à ce jour Ghosts of Mars en 2001.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !