Sports

Le sport niçois est avant tout dominé par le club de football de la ville : l'Olympique Gymnaste Club de Nice Côte d'Azur (OGCN), également appelé « Le Gym », dont les couleurs sont le rouge et le noir. Fondé en 1904, le Gym a remporté quatre titres de champion de France (en 1951, 1952, 1956 et 1959) et trois coupes de France (en 1952, 1954 et 1997). Le principal stade est le stade municipal du Ray (à prononcer « rai », ce qui signifie « petit cours d'eau » en niçois), officiellement stade Léo Lagrange mais cette dénomination n'est jamais utilisée. Inauguré en 1926, il est situé sur l'avenue du Ray et compte environ 18 000 places. La ville doit se doter dans les années à venir d'une nouvelle enceinte, plus conforme à la taille de la ville, afin de permettre le développement de ce club historique, souvent considéré comme le porte-drapeau de l'identité niçoise ; l'hymne niçois notamment retentit avant chaque match de l'OGC Nice.


Site:

http://ogcn.conceptbb.com



Nice est par ailleurs une place forte du water-polo en France. La ville a ainsi remporté douze fois le championnat de France sur les quinze dernières années. Il y eut d'abord le Cacel qui fut champion de France de 1992 à 1995. Victime d'une liquidation judiciaire, le club prit le nom, en 1995, d'Olympic Nice Natation et récupéra rapidement le titre national qu'il conserva sans interruption de 1996 à 2004. L'équipe a en outre participé à de nombreuses coupes européennes. L'ONN est aujourd'hui un club regroupant cinq disciplines : la natation sportive, le water-polo, le plongeon, la natation synchronisée et le triathlon.

La ville est aussi une terre traditionnelle de rugby à XV. Le club « historique » de la ville est le Racing Rugby Club de Nice (RRCN), disparu en 2001 en raison de problèmes financiers, mais qui a très longtemps fait partie de l'élite et qui a participé à la finale du championnat de France en 1983. Une autre demi-finale arrivera l'année suivante, et enfin, une victoire dans lechallenge Yves du Manoir, seul trophée majeur du club, en 1985. Aujourd'hui, le représentant niçois de l'ovalie est le Rugby Nice Côte d'Azur université-racing, résultat d'une fusion avec l'autre club de la ville, le Nice Université Club (NUC, fondé en 1967), et qui a conservé les couleurs bleu et jaune du RRCN. Il évolue en Fédérale 1 et s'est donné pour objectif de gravir les échelons nationaux afin de redonner un peu de lustre au rugby niçois. À ses côtés existe le Regroupement Rugby Club Niçois57, petit club de rugby amateur affilié à la FSGT 06.

Créé en 1976, le Nice Volley-Ball évolue en ligue A masculine de volley-ball. Il joue dans la salle Palmeira et ses couleurs sont le jaune et le bleu. Le football américain compte également son équipe avec les Dauphins de Nice59 qui évoluent dans l'élite. La patinoire du palais des sports Jean-Bouin accueille les Aigles du Nice Hockey Côte d'Azur qui évoluent en D1 après avoir été champion de France de D2 en 2008. Le Cavigal Nice Sports est un club omnisports amateur (handballbasket-ball, football, athlétisme, lutte, baseball62, softball, roller…) fondé en 1943. La section féminine de basket-ball qui en est issue évolue en NF1 (deuxième division) sous le nom deNice Cavigal Olympic puis sous le nom de Nice Basket Compétition à la suite de l'union avec l'équipe-fanion du Nice Côte d'Azur Basket. Les amateurs de basket-ball sont aussi regroupés au sein de la Nice Basket Association Ouest. Ceux de handball appartiennent à l'ASPTT Nice Handball. Le Nice Kendo Club à lui été fondé en 1974 par Jean-Pierre Niay, ancien capitaine de l'équipe de France. Il évolue actuellement en première division (Excellence) et deux de ses membres font partie du groupe France : Lisa de Brunel 5e dan (capitaine de l'équipe de France de kendo) et Thibault de Brunel 6e dan (manager de l'équipe de France). Le tennis de table occupe aussi une place importante au niveau national. Le NICE CPC66 se situe en effet dans les vingt meilleurs clubs de France de tennis de table, tant par son nombre de licenciés que par ses résultats. Il est homologué *** par la Fédération française de tennis de table.

La ville est également le théâtre de certains événements sportifs importants tels que l'Ironman France, le départ du marathon des Alpes-Maritimes, l'arrivée de la course cycliste Paris-Nice, et l'Open de Nice de tennis, repris après quinze ans d'absence.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !