Tina Turner

 

  Vrai nom : Anna Mae Bullock
Nationalité :
américaine
Naissance : 26 November 1939 à Brownsville
Age : 70 ans
Métier :
Chanteuse
Label : EMI
Genre musical :
Rock
Écoutez Tina Turner sur : Playlist 007

 

Tina Turner, Anna Mae Bullock de son vrai nom naît en 1939 et est élevée dans la bourgade de Nutbush dans le Tennessee. Exilée à Saint Louis dans l’Etat du Missouri pour poursuivre ses études, elle y découvre le rythm & blues et fait la rencontre du leader d’un groupe local : Ike Turner. Entre Anna et Ike, le courant passe plutôt deux fois qu’une, puisque non content d’engager la jeune chanteuse au sein de sa formation répondant au doux nom de King of Rythm, il devient son mari. La nouvelle madame Turner dispose désormais d’un joli nom de scène, ne lui manque qu’un prénom. Ike la baptisera Tina, un pseudo tout à fait approprié au vu de sa crinière inspiré de son héroïne de BD préférée : Sheena, « reine de la jungle ». Très vite la tigresse s’impose au sein du groupe de son mari, qui le renomme simplement Ike & Tina Turner. Leur premier succès sera le titre « A fool in love » sorti en 1959. En 1966, le génial producteur Phil Spector se penche sur leur cas mais choisis de n’enregistrer que Tina seule, ce que Ike n’apprécie que modérément. Il en résulte le magnifique « River deep mountain high » qui sera pourtant boudé du public. Ce manque de réussite commerciale devient le terreau de la dégradation des relations du couple, qui finalement, se sépare en 1976 des suites de l’apparition de Tina dans l’opéra rock des Who, « Tommy » en 1975. Après plusieurs années de galère, Tina Turner qui fait maintenant cavalier seul, rencontre en 1979 du producteur australien Roger Davis qui saura la relancer. Elle collabore en 83 avec le groupe anglais Heaven 17 le temps de plusieurs projets ce qui lui permet de retrouver une maison de disque. L’année suivante paraît son premier album, « Private dancer » dont est l’extrait le célèbre « What’s love got to do with it ». Cet énorme tube, vendu à plus de 11 millions d’exemplaires truste le sommet des hits parade US trois semaines d’affilée et offre à Tina deux Grammy Awards. Tina Turner connaît enfin la gloire et part dans la foulée en tournée avec Lionel Richie, dont elle assure la première partie. Et bien vite c’est elle qui aura son nom en tête d’affiche. Le cinéma lui tend les bras, en 1985 elle tient le premier rôle féminin dans « Mad Max 3 » dont elle chante la chanson générique « We don’t need another hero », encore un énorme succès tout comme « We are the World » l’hymne caritatif des stars de la chanson américaine en faveur de l’Afrique miséreuse. Bientôt pourtant, elle perd de sa superbe, ses albums « Foreign Affair » (1989), Wildest Dreams (1996) et « Twenty Four Seven » (1999) sont des déceptions commerciales. Tina ne fait plus parler d’elle que sporadiquement grâce à quelques tubes comme « Simply the best » ou en interprétant la chanson titre du James Bond de 1995, GoldenEye. En 2003 elle participe avec Phil Collins à la B.O. de Frère des Ours, de Walt Disney. « All the best », un best of, sort l’année suivante. Depuis, Tina fait relâche. Elle qui annonçait sa retraite depuis un moment aurait-elle mis ses paroles en actes ?

                                                             

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !