Paul Winfield

 

 

 

Paul Winfield



Date et Lieu de naissance : 22 mai 1941 (Los Angeles, Californie, USA)
Date et Lieu de décès : 7 mars 2004 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Paul Edward Winfield

ACTEUR 
   

            

Paul Edward Winfield voit le jour le 22 mai 1941 à Los Angeles en Californie. Il étudie dans les plus grandes écoles américaines: l’Université de Portland, l’Université de Californie de Los Angeles et l’Université de Santa Barbara. Il sortira diplômé de chacun de ces prestigieux établissements.

Au milieu des années soixante, après quelques prestations scéniques, Paul Winfield débute discrètement une carrière cinématographique dans «Who’s minding the mint ?» (1967) de Howard Morris. L’année suivante, il devient très populaire, en participant à la série télévisée «Julia» aux côtés de la sublime Diahann Carroll. En 1969, il joue un rôle secondaire dans «L’homme perdu», face au couple Sidney Poitier – Joanna Shimkus.

En 1972, pour le cinéma, Paul Winfield interprète le rôle principal dans «Sounder» de Martin Ritt. Son extraordinaire prestation lui vaut d’ailleurs une nomination aux Oscars. Malgré son succès, il n’obtient que peu de propositions pour les rôles auxquels il aspire vraiment. On le voit notamment dans le rôle de l’esclave Jim dans «Huckleberry Finn» (1974) une adaptation de Mark Twain, dirigée par Jack Lee Thompson, puis dans «La cité des dangers» (1975) de Robert Aldrich, et enfin dans «Le plus grand» (1977) aux côtés de Mohammad Ali. Paul décide alors d’orienter sa carrière vers la télévision, et tourne en 1978, dans «King» où il incarne un Martin Luther King très convaincant. L’année suivante, il tient le rôle du docteur Horace Hugley dans la très célèbre télé-suite «Racines, la nouvelle génération». Pour ces deux interprétations, il sera nominé aux Emmy Awards.

Dans les années quatre-vingt, Paul Winfield entame une longue série de seconds rôles au cinéma. Parallèlement, il demeure en tête d’affiche pour la télé, et remporte d’ailleurs un Prix Image du meilleur acteur afro-américain de télévision, en 1981, pour sa prestation dans «The sophisticated gents». Parmi ses meilleures apparitions sur le grand écran, nous pouvons citer: le dresseur de chiens dans «Dressé pour tuer» (1982) de Samuel Fuller, le lieutenant de police Ed Traxler dans «Terminator» (1984) avec Arnold Schwarzenegger et le juge Larren Lyttle dans «Présumé innocent» (1989) avec Harrison Ford.

En 1995, Paul est enfin couronné d’un Emmy pour son rôle dans la série dramatique «Picket fences». Il continue de tourner pour le petit écran dans des œuvres majeures qui sont souvent en tête de l’audimat, tels que: «Queen» (1993) avec Halle Berry et «Scarlett» (1994), la suite télévisée de «Autant en emporte le vent». Il ne remporte, hélas pas, le même succès au cinéma Une exception en 1996, une apparition remarquée dans «Mars attack» de Tim Burton. En 1999, le festival du cinéma de Saint Louis (Missouri) l’honore pour l’ensemble de sa carrière.

En mars 2002, son partenaire de trente années, l’architecte et décorateur Charles Gillan Jr., s’éteint, emporté par une rare maladie osseuse. Inconsolable et affaibli par le diabète, Paul Winfield disparaît brutalement le 7 mars 2004, à Los Angeles (Californie), terrassé par une crise cardiaque. Son corps est enterré au cimetière de Forest Lawn Hollywood Hills.

© Philippe PELLETIER

1967 Who’s minding the mint ? – de Howard Morris avec Walter Brennan
1969 L’homme perdu ( the lost man ) de Robert Alan Aurthur avec Joanna Shimkus
1970 DO King : A filmed record… Montgomery to Memphis – de Joseph L. Mankiewicz & Sidney Lumet avec Joanne Woodward
R.P.M. – de Stanley Kramer avec Ann-Margret
1971 Brother John – de James Goldstone avec Sidney Poitier
1972 Sounder – de Martin Ritt avec Cicely Tyson
Trouble man – de Ivan Dixon avec Paula Kelly
1973 Feu à bout portant ( Gordon’s war ) de Ossie Davis avec Grace Jones
1974 Huckleberry Finn ( Mark Twain’s Huckleberry Finn : A musical adaptation ) de Jack Lee Thompson avec Jeff East
Conrak – de Martin Ritt avec Jon Voight
1975 La cité des dangers ( Hustle ) de Robert Aldrich avec Catherine Deneuve
1976 Piège pour un président / L’ultimatum des trois mercenaires ( twilight’s last gleaming / nuclear countdown ) de Robert Aldrich avec Richard Widmark
Les survivants de la fin du monde ( damnation alley / survival run ) de Jack Smight avec Dominique Sanda
1977 Le plus grand ( the greatest ) de Tom Gries avec Mohammad Ali
High velocity – de Remi Kramer avec Ben Gazzara
1978 A hero ain’t nothin’ but a sandwich – de Ralph Nelson avec Helen Martin
1981 Carbon copy – de Michael Schultz avec George Segal
1982 Star Trek II, la colère de Khan ( Star Trek : The wrath of Khan / Star Trek II : The wrath of Khan ) de Nicholas Meyer avec Ricardo Montalban
Dressé pour tuer ( white dog ) de Samuel Fuller avec Kristy McNichol
1983 On the run – de Mende Brown avec Rod Taylor
1984 Mike’s murder – de James Bridges avec Debra Winger
Terminator ( the terminator ) de James Cameron avec Arnold Schwarzenegger
1985 Blue City – de Michelle Manning avec Ally Sheedy
1986 Death before dishonor – de Terry J. Leonard avec Fred Dryer
Big shots – de Robert Mandel avec Robert Prosky
1987 L’emprise des ténèbres ( the serpent and the rainbow ) de Wes Craven avec Bill Pullman
1989 Présumé innocent ( presumed innocent ) de Alan J. Pakula avec Harrison Ford
1992 Cliffhanger, traqué au sommet ( cliffhanger ) de Renny Harlin avec Sylvester Stallone
1993 Denis la malice ( Dennis the menace / Dennis ) de Nick Castle avec Walter Matthau
At the river I stand – de David Appleby, Allison Graham & Steven John Ross
    Seulement narrateur
1994 The killing jar / Trapped – de David Blum avec James Van Patten
Im sog des Bösen – de Nikolai Müllerschön avec Carroll Baker
1995 In the kingdom of the blind, the man with one eye is king / In the kingdom of the blind – de Nick Vallelonga avec Michael Biehn
Original gangstas / Hot city – de Larry Cohen avec Pam Grier
1996 Mars attacks ! – de Tim Burton avec Glenn Close
The legend of Gator Face – de Vic Sarin avec Charlotte Sullivan
Dead of night / Dark hunger – de Kristoffer Tabori avec Alex Rocco
1997 Strategic command – de Rick Jacobson avec Michael Dudikoff
Relax… It’s just sex – de P.J. Castellaneta avec Jennifer Tilly
1998 Assignment Berlin – de Tony Randel avec Cliff Robertson
Catfish in black bean sauce – de Chi Moui Lo avec Sanaa Latan
1999 Knockout – de Lorenzo Doumani avec Maria Conchita Alonzo
2000 Vegas, city of dreams – de Lorenzo Doumani avec Joe Don Baker
Second to die – de Brad Marlowe avec Colleen Camp
AUTRES PRIX :
      
    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival international du cinéma de St. Louis, USA ( 1999 )

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !