bandit mexicain Joaquin Murieta

 

Le « bandit mexicain Joaquin Murieta », de la collection privée Robert B. Honeyman. Avec ses deux colts, son fusil et son poncho rouge, il est assez éloigné du vengeur masqué habillé de noir qui manie l'épée et le fouet.

A la veille de son indépendance, le Mexique est riche ! Premier producteur mondial d'argent, la Nouvelle-Espagne vaut à  elle seule le reste de l'empire (carte ci-dessus) . Sa population a doublé en cinquante ans. Une croissance à  l'origine de tensions sociales. Les réformes de 1786 ont donné un rôle plus important à  l'administration royale (le territoire est gouverné par un vice-roi nommé par Madrid), ce qui mécontente les classes moyennes. Le pays est au bord de la révolte. En 1808, deux faits vont déclencher la guerre d'indépendance : en Europe, Napoléon envahit l'Espagne et destitue le roi Ferdinand VII ; au Mexique, levice-roi Iturrigaray est déposé à  son tour, en septembre. Le soulèvement est lancé par le curé de la ville de Dolores, Miguel Hidalgo y Costilla et une première proclamation d'indépendance est émise le 16 septembre 1810 aux cris de «  Vive la Vierge de Guadalupe ! Meurent les gachupines ! »   (Espagnols d'origine). La guerre civile s'ensuit avec des massacres des deux côtés. Un nouveau curé, José Marà a Morelos, reprend la téte du soulèvement en 1813 (nouvelle proclamation d'indépendance au congrès de Chilpancingo) jusqu'à  sa mise à  mort en 1815. La révolte s'essouffle et la reprise en main royaliste du pays s'annonce. Le général des armées, Agustà n de Iturbide, s'entend finalement avec les rebelles en établissant le plan des Trois Garanties en 1821 : le catholicisme reste religion d'Etat, les Mexicains sont tous égaux et l'indépendance est assurée. L'épopée de l'insurrection civile se clôt lorsque le dernier vice-roi O'Donojà, désavoué, reconnaît officiellement l'indépendance par le traité de Càrdoba la même année. La révolte passée, le pays est ruiné : les mines sont fermées, et 600 000 morts sont à  déplorer. La Haute-Californie est annexée en 1822 par le Mexique, mais une nouvelle période troublée s'ouvre. Les dictatures et les présidences civiles alternent. Cette situation facilite les ingérences extérieures. En

commençant par celle des Etats-Unis, qui, suite à  leurs victoires militaires sur le Mexique, vont confisquer tout le nord du pays, du Texas à  la Californie, par le traité de Guadalupe Hidalgo en 1848.

Victor Battaggion

Sortie le 26 octobre du film La Légende de Zorro, réalisé par Martin Campbell , avec Antonio Banderas dans le rôle du héros. Il s'agit de la suite du Masque de Zorro, de la même équipe, sorti en 1998.

Une affiche de 1853 invite les curieux à  venir voir la tête de Murieta et la main de Jack les Trois Doigts.


 

1821

Le Mexique proclame son indépendance.

1830

Naissance de Joaquin Murieta.

1853

Murieta, chassé sur ordre du gouverneur de Californie est tué.

1854

Publication de La Vie et les Aventures de Joaquin Murieta de John Rollin Ridge.

1919

Parution de La Malédiction de Capistrano de McCulley, dans lequel apparaît le personnage de Zorro  

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !