ENCYCLOPEDIS VARIA

Michael Jackson (1958-2009)

 


Après le succès extraordinaire des Jackson 5 au début de la décennie 1970, Michael imite Donny, le leader de l'autre groupe vocal/familial en or du début des 70's, les Osmonds, entamant une carrière parallèle en solo en 1972, soutenu par Diana Ross et influencé par Stevie Wonder. Le premier numéro un de sa carrière, Ben, est une ode à un rat domestique ! Michael enregistre avec Quincy Jones, producteur immense, qui remplace d'une certaine manière Joe, le père abusif. Il publie Off The Wall en 1979, un disque majeur qui jette des ponts entre la disco, la pop, le funk et la soul. En 1983, l'album Thriller représente plus de quarante millions de copies vendues ! Ses vidéo clips sont incroyables pour l'époque (il est le premier artiste noir dont les vidéos sont diffusées sur MTV), contribuent au succès immense du disque. Il multiplie par ailleurs les duos, avec Paul McCartney ou Mick Jagger. Il devient ensuite mauvais garçon avec Bad. Sur Dangerous en 1991, le son est plus contemporain, reflet d'interactions avec le hip hop ou les musiques électroniques. Déclaré messie universel par des Témoins de Jéhovah passionnés de  musique pop, il se produit aux British Awards en 1997, vêtu d'une tunique immaculée et christique, entourée d'un rabbin et d'une chorale d'enfants, ce qui rappelle inévitablement la chorale familiale de son enfance, sublimée tout au long de sa carrière que sa vie privée tumultueuse rattrape inexorablement. Son dernier album, Invincible, parait en 2001. Michael Jackson vient de nous quitter à l'âge de 50 ans

 

 

Michael jackson-moonwalk


Date de dernière mise à jour : 02/07/2021

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.