Les Poissons

Les poissons peuvent-ils se noyer ?

 

difficile-de-concevoir-qu-un-animal-aquatique-puisse-se-noyer-et-pourtant-christian-belzunce.jpgVous pensez que l'on se moque de vous à évoquer la noyade chez des animaux aquatiques comme les poissons !

Et bien détrompez-vous, ils peuvent bien trouver la mort par asphyxie.

Comment ?

Les poissons ont deux moyens de respirer dans l'eau : par les branchies ou alors en ouvrant passivement la bouche tout en nageant.

La compression des ouïes, ainsi que l'immobilisme concourent inéluctablement à la noyade.

C'est ce qui se produit lorsqu'ils sont capturés par des filets de pêche.


 Réponse :   VRAI

Pourquoi ils ne clignent pas des yeux ?

 

la-plupart-des-poissons-sont-depourvus-de-paupieres-loic-desprens.jpgLes amateurs de plongée sous marine qui croisent de près toutes sortes de poissons vous le diront : aucun ne leur a fait un quelconque clin d'œil !

Pour comprendre voyons pourquoi nous, humains et tous les mammifères, clignons-nous les paupières.

Protéger la cornée en l'humidifiant avec les larmes.

Par ce moyen, les poussières sont éliminées et ne peuvent pas endommager l'œil.

Chez les poissons, nul besoin d'humidification oculaire, ils vivent dans un milieu aqueux.


Réponse : La plupart n'ont pas de paupières

Les poissons dorment-ils ?

 

nager-en-dormant-en-seriez-vous-capable-patrick-le-bloch.jpgDifficile de piquer un petit somme quand on est en train de nager et que l'endroit rester en permanence vigilent pour se prémunir des prédateurs.

Pour scientifiques, il est difficile d'observer réellement un sommeil comparable au nôtre chez les poissons.

Déjà, ils sont dépourvus pour la plupart de paupières, donc impossible de voir directement s'ils dorment.

Les chercheurs ont, alors, enregistré leurs activités cérébrales pour y déceler des phases de sommeil.

Résultat : aucune variation électrique entre le jour et la nuit.

Une chose est sûre : les poissons ne rêvent pas.


 Réponse : Difficile d'y répondre

Des poissons à l'abri des coups de soleil ?

 

un-petit-coup-de-chaud-remy-donnedieu.jpgL'eau n'est en aucun cas une barrière protectrice des rayons ultraviolets.

Les UVA et les UVB sont fortement concentrés dans les eaux peu profondes des tropiques surtout depuis que la couche d'ozone stratosphérique est dégradée.

Les larves et les juvéniles des poissons de récif sont les plus atteints car leur peau est plus fine.

La couche protectrice de mucus est altérée, laissant la porte ouverte aux attaques fongicides et bactériennes.

Les yeux sont également lésés.

Mais certaines espèces ont su développer des techniques pour palier ces lésions.

Par exemple, les poissons demoiselles secrètent un mucus de fonction similaire à la crème solaire que nous étalons sur notre peau.


 Réponse : VRAI

2 votes. Moyenne 2.50 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 05/07/2012