Le Cuirassé

 

cuiras10.pngEn 1859, une nouvelle invention vient bouleverser l'art de la

guerre navale : le cuirassé.

Le 24 novembre, la marine française, jusqu'alors dominée

par les Anglais, lance sur les mers un navire baptisé "La Gloire".

Entièrement blindé, propulsé par une machine à vapeur et une hélice, il est

l'œuvre de l'ingénieur français Henri Dupuy de Lôme, qui s'est inspiré des

constructions de coques en fer réalisées… par les Anglais.

 

180px-20.jpgStanislas-Henri-Laurent Dupuy de Lôme né au Château

deSoye en Ploemeur, près de Lorient, Morbihan le 15 octobre

1816  et mort à Paris le 1er février 1885, est un ingénieur

du génie maritime et homme politique français.

À sa sortie de l'École Polytechnique, il se rend en Angleterre

pour étudier les derniers perfectionnements des constructions

navales. Il publie en 1844  un plaidoyer en faveur de la constructionmétallique,

Mémoire sur la construction des bâtiments en fer.


Il est l'auteur de nombreuses inventions dans le domaine de la construction

navale : on lui doit notamment le premier navire de ligne à vapeur au monde, le

Napoléon, lancé en 1850, le développement du procédé de la cuirasse et la

construction du premier sous-marin véritablement opérationnel, le Gymnote.C'est

également à cet homme que l'on doit l'invention de l'hélice.


Durant la guerre de 1870*, il assure la construction de ballons lors du siège de

Paris*.


Il est élu membre de l'Académie des sciences* en 1866. Il est député du

Morbihan de 1869 à 1870 et sénateur inamovible* de 1877 à 1888

 

310px-10.jpgLa Gloire fut le premier cuirassé de haute mer d'occident.

Elle fut lancée en 1859 pour la Marine nationale

française*, juste après la guerre de Crimée*, où les

canons Paixhans* et rayés avaient fait preuve d'une

    extrême efcuiras12.pngficacité contre les bâtiments en bois du fait de

leurs obus explosifs.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 05/07/2012