Soleil : attention les yeux

© Getty Images
Si cela fait toujours plaisir de le voir pointer le bout de son nez, ça n'est pas pour autant qu'il faut le regarder. Dangereux pour la peau, le soleil l'est également pour les yeux. Choix des lunettes, risques : tout pour savoir comment protéger ses yeux du soleil.
jeunes lunettes
 
A la plage, c'est lunettes obligatoires ! © Getty Images
 

Si les dangers du soleil sur la peau sont bien connus, en revanche, ses ravages sur les yeux le sont beaucoup moins. Les responsables sont toujours les mêmes, à savoir les rayons UV.

Attention : ces rayons sont invisibles à l'œil nu, ils ne doivent pas être confondus avec la luminosité. Ainsi, ça n'est pas parce que le soleil ne darde pas ses rayons sur vous qu'il n'y a pas de risques !

 Les UVA sont les plus nocifs pour les yeux. Chez l'adulte ils atteignent le cristallin et chez l'enfant, ils peuvent aller jusqu'à la rétine ! 
 Les UVB, quant à eux, sont absorbés par le cristallin justement. le cristallin, c'est une sorte de lentille située derrière l'iris de l'œil qui permet, à la manière d'un objectif d'appareil photo, de faire la mise au point.

 

Une augmentation des cas dus aux surexpositions

 Avec l'âge, et sous l'influence d'autres facteurs de risque (diabète, troubles du métabolisme, hérédité), le cristallin peut s'opacifier : c'est la cataracte.

Cette maladie, qui touche une personne sur 5 à partir de 65 ans, entraîne une baisse progressive de la vue, une mauvaise perception des contrastes, un éblouissement à la lumière vive et une vision floue des contours. Mais surtout, sans intervention chirurgicale, elle peut mener à la cécité totale.

Or, comme le précise Pierre Cesarini, directeur de l'Association sécurité solaire : "Toutes les études le montrent : il y a en France de plus en plus d'interventions sur des cataractes précoces (environ + 5% par an). Mais surtout, l'âge moyen de l'intervention ne cesse de baisser. On sait maintenant que 20% des cas de cataractes sont dûs à des surexpositions solaires."

chapeau lunettes
 
Pour une protection optimale, associez le chapeau aux lunettes. © Getty Images
 

Avec la cataracte, l'autre risque visuel majeur conséquent à des surexpositions solaires est la DMLA. 
Acronyme de dégénérescence maculaire liée à l'âge, la DMLA correspond à une altération de la macula, une région située au centre de la rétine, qui assure la vision centrale (reconnaissance des détails, lecture...). Cette affection de l'œil est la première cause de cécité dans les pays industrialisés. Précisons que les personnes touchées ne deviennent jamais complètement aveugles. Elles peuvent perdre une grande partie de leur acuité visuelle (inférieure à 1/20e) parce que la vision centrale est atteinte. La vision périphérique est, quant à elle, conservée.

 

Le danger : les surexpositions brutales

"Aujourd'hui, de forts soupçons pèsent sur la surexposition solaire quant à son incidence sur la dégénérescence maculaire liée à l'âge, explique Pierre Cesarini. Même si des études scientifiques plus poussées restent à faire pour le prouver de façon certaine, de nombreux éléments nous amènent à penser que des surexpositions solaires brutales peuvent influer sur les risques de développer une DMLA. Par surexposition brutale, on entend par exemple le fait de passer une ou plusieurs journées complètes à la plage ou à la montagne sans lunettes de soleil.
Cela est à différencier de l'exposition permanente au soleil dans le cadre de l'exercice de sa profession (agriculteur, marin, etc.)."  

Le message est d'autant plus important à faire passer que cette maladie reste majoritairement inconnue du grand public puisqu'environ 7 Français sur 10 (67 %) ne la connaissent pas. [1]
Mais les surexpositions solaires ne sont pas les seuls facteurs de risque de développer une DMLA. Le tabagisme et le manque d'anti-oxydants dans l'alimentation sont également reconnus par la communauté scientifique en tant que tels.


[1] Association nationale pour l'amélioration de la vue (ASNAV) :  Baromètre de la santé visuelle des Français 2008, juin 2008 

Ne pas s'exposer entre 12h et 16h, mettre un chapeau, de la crème sont parmi les recommandations les plus connues face au soleil. Mettre des lunettes de soleil en fait également partie, même si c'est moins connu. Et comme mieux vaut prévenir que guérir, on ne le répétera jamais assez ! 

index UV
 
Echelle de l'index UV © "Sécurité Solaire - www.soleil.info"
 

"Par exemple, très peu de gens savent qu'il existe un index UV qui permet de connaître la force du rayonnement. Il dépend bien sûr des prévisions météo mais il permet d'avoir une estimation de la force de l'ensoleillement, nuance Pierre Cesarini. A partir d'un index égal à 4, il faut porter des lunettes."

L'index UV dépend de plusieurs facteurs :

 L'altitude (la quantité d'UV reçue augmente de 10% tous les 1000 mètres).

 La latitude (plus l'on s'approche la quantité, plus la toxicité des UV est élevée).

 L'heure de la journée. C'est au moment du midi solaire, qui est à 14h en France à l'heure d'été qu'il y a le plus de risques.

 Le mois de l'année : "Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les UV sont tout aussi forts en mai qu'en août. C'est le 21 juin, lors du solstice d'été, qu'ils sont le plus forts", précise le directeur de l'association. 

 La nature des surfaces environnantes : par exemple, l'eau réfléchit 5% à 10% des UV, le sable 20%, la neige, 85%. Si vous vous trouvez dans l'une de xes conditions, attention les yeux.  

 

Précautions particulières pour les enfants

Si nos yeux sont sensibles aux effets du soleil, pensez bien que cela ne peut qu'être pire chez les enfants. En effet, les UV peuvent avoir des effets délétères importants puisque le cristallin de l'œil d'un enfant ne peut les filtrer, et ce jusqu'à l'âge de 10-12 ans. Ainsi, avant un an, 90% des UVA et plus de 50% des UVB arrivent directement sur leur rétine.
Enfin, sachez que les effets nocifs de la lumière seront encore plus importants sur les bébés aux yeux clairs et qu'avant 3 mois votre enfant ne devra jamais être exposé directement au soleil et toujours être sorti sous abri.

Il faut donc avant tout abriter votre enfant du soleil, que ce soit avec une ombrelle ou un parasol et les munir d'un chapeau, de lunettes de soleil, de vêtements couvrants et de crème solaire.

Attention aux lunettes gadgets que l'on peut trouver sur les bazars de plage ! Veillez à lui acheter des lunettes bénéficiant de la marque de conformité à la directive européenne marquées d'un cigle CE et de catégorie 3 ou 4.

choix lunettes
 
En choisissant vos lunettes, veillez bien à ce qu'elles aient le sigle CE, signe de leur conformité aux normes européennes.
© Getty Images
 

Passée la question du choix esthétique, du budget et du modèle, la question du revêtement peut se poser. En particulier, il est intéressant de se demander si la protection de lunettes équipées de verres en plastique est la même que celle offerte par des lunettes en verre. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce sont les lunettes dont les verres sont en polycarbonate, c'est-à-dire en plastique, qui offriraient la protection maximale face aux rayons du soleil. 

Par ailleurs, "le polycarbonate offre l'avantage de ne pas être cher. Comme quoi, pas besoin de mettre des mille et des cents pour avoir une bonne paire de lunettes, rassure Pierre Cesarini. Le verre protège très bien lui aussi mais il est vrai que c'est plus difficile de rendre ce matériau imperméable aux UV, d'où un prix plus élevé."

 

Par contre, cela ne veut pas dire que les lunettes en plastique sont toutes efficaces pour autant. Attention par exemple aux lunettes gadgets. Veillez à acheter des lunettes comportant le sigle CE.  

Toutes les lunettes de soleil, qu'elles soient vendues en supermarché, chez un opticien ou sur les étals de marché, sont soumises de la même façon à la directive européenne. "N'écoutez donc pas les opticiens peu scrupuleux qui vous assurent que certaines lunettes protègent des UV et d'autres pas et qu'il faut y mettre le prix pour avoir une bonne protection. Certains n'hésitent d'ailleurs pas à affirmer que celles vendues en grandes surfaces ne sont pas efficaces, avertit le directeur de l'association. C'est une simple technique marketing. L'essentiel est d'avoir des lunettes marquées CE de catégorie 3, le reste est une question de choix personnel."

Les catégories de lunettes vont de 0 à 4. De 0 à 2, autant dire que l'effet anti-UV est quasi-nul. "Les lunettes de ces catégories ne sont bonnes que pour frimer en boite de nuit", ironise Pierre Cesarini. Pour avoir une protection anti-UV en toutes circonstances, notamment en voiture, il faut choisir des lunettes de catégorie 3. 

Normalement, toutes les lunettes de soleil mises sur le marché sont soumises à la même directive européenne. La commission européenne impose aux fabricants et distributeurs de lunettes de soleil de proposer des lunettes dont la filtration des UV est proportionnelle à celle de la lumière visible.

 

 
Directive de la CE relative aux lunettes de soleil
 
  Catégorie de protection Transmission visible Transmission UVB  
  Catégorie 4 3% à 8% Max. 0,3% à 0,8%  
  Catégorie 3 8% à 18% Max. 0,8% à 1,8%  
  Catégorie 2 18% à 43% Max. 1,8% à 4,3%  
  Catégorie 1 43% à 80% Max. 4,3% à 8%  
  Catégorie 0 80% à 100% Max. 8% à10%  
 
Source : Sécurité solaire
 
Pour des conditions plus extrêmes, comme à la montagne ou en pleine mer, il faut absolument prendre des lunettes de catégorie 4. Ces dernières ne doivent absolument pas être portées au volant, sous peine de ne pas voir la route...

Enfin, outre la qualité de filtration qu'impose la CE, le choix d'une monture enveloppante est nécessaire si l'on veut être bien protégé.

enfant lunettes
 
Oui aux lunettes colorées mais pas surtout pas aux lunettes gadgets  ! Il faut  qu'elles soient de catégorie 3, obligatoirement.
© Getty Images
 

La mode est aux couleurs vives, flashies voire fluos, c'est le retour des années 1980 en force ! Ainsi, la couleur s'invite sur les montures mais également sur les verres. Et bien des fashion addicts veillent à soigneusement assortir leurs lunettes griffées à leur tenue vestimentaire.

Il est donc légitime de s'interroger sur l'efficacité de telles lunettes, fantaisistes au premier abord. Selon Pierre Cesarini, "ce type de verres ne pose pas de problème de manière générale, sauf dans un cas particulier : il faut se méfier et éviter à tout prix les lunettes dont les verres sont teintés dans les nuances bleu-violet. C'est une simple question de physique : ces lunettes laissent passer les rayons d'une longueur d'onde proche de celles des ultra-violets."

 

Par contre, si vous voulez mettre de la couleur dans vos lunettes, optez plutôt pour des tons rouges qui, eux, ne laissent pas passer les longueurs d'onde proches du violet.

Quelle attitude doivent avoir au soleil les porteurs de lentilles de contact ? "La même que tous les autres, répond Pierre Cesarini. A savoir qu'ils doivent porter des lunettes de soleil aux normes européennes de catégorie 3 ou 4.
Il existe peut-être des lentilles avec des filtres UV mais ça n'est pas le cas de la plupart d'entre elles."

 

Il est possible  de trouver sur le marché des lentilles de contact susceptibles de protéger des UV. Pour plus d'informations, le mieux est de se renseigner auprès de votre ophtalmologue et/ou de votre opticien. Parmi les lentilles susceptibles de protéger contre les UV, il y a 2 catégories :

 Les lentilles traitées spécialement à cet effet. 

 Les lentilles teintées dites solaires. Celles-ci sont plus particulièrement conseillées aux personnes pratiquant une activité sportive ou toute autre activité extérieure nécessitant une correction ophtalmologique.

Enfin, les porteurs de lunettes de correction peuvent faire faire des lunettes de soleil à leur vue, ce qui peut être plus confortable pour eux au quotidien.

Sur le web

 

Soleil Info: le site de l'Association sécurité solaire, centre collaborateur de l'OMS pour l'éducation solaire.

 

Lire aussi sur la rubrique santé

 Bien voir plus longtemps

 Conseils pour bien entretenir ses lentilles

 Chat sur la DMLA avec le Dr Gérard Mimoun 

 Préparer sa peau au soleil

 

 

Et aussi sur l'Internaute

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !