Russie : de nouvelle menaces d'incendie pour l'été

Maxisciences Maxisciences

 

Greenpeace craint que la Russie ne soit à nouveau dévastée par des feux de forêts l'été prochain en raison de l'absence de mesures préventives et de la mauvaise gestion des fonds destinés à combattre les feux de forêts. 

 

Le responsable de l'antenne russe de l'organisation Greenpeace, Grigori Kouskine, indique que, déjà, des feux de forêt se sont déclarés en Sibérie et dans d'autres régions de la Russie. Bien que des fonds aient été alloués pour lutter contre ce fléau, le pays n'a pas tiré les leçons de l'été 2010 et n'a rien mis en place pour éviter de nouvelles catastrophes. En effet, l'année dernière, plus d'un million d'hectares de forêts étaient partis en fumée, détruisant des villages entiers et faisant près de 60 morts


Comme l'explique Grigori Kouskine à l'AFP, "des sommes conséquentes ont été allouées pour acheter du matériel anti-incendies, mais elles sont utilisées pour acheter de gros équipements, visant à combattre d'importants incendies, et qui ne peuvent pas être utilisés pour empêcher [la propagation] des feux lorsqu'ils se déclenchent". Comme rien n'a non plus été fait pour déblayer les arbres calcinés de l'année dernière, les incendies risquent d'être d'autant plus importants. "Depuis l'été dernier, les choses ont empiré", se désole-t-il. 

Sciences et Avenir rapporte que le gouvernement russe a convenu qu'il manquait d'argent et d'équipements pour faire face aux feux de forêts, admettant également que la surveillance était insuffisante. Les incendies seraient, selon les autorités, dus au comportement des Russes, peu impliqués et inconscients des risques encourus.

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 06/07/2012