La présidentielle 2012 ( Deuxième tour )

 

François Hollande président de la Ve République.

Hollande élu président avec environ 52% des voix

francois-hollande-nouveau-president-de-la-republique-2012.jpg

 

François Hollande est devenu ce dimanche 6 mai le septième président de la Ve République. «Beaucoup attendaient ce moment depuis de longues années.

Je suis fier d'avoir été capable de redonner espoir», a lancé le candidat socialiste qui offre à la gauche sa première victoire à une présidentielle depuis 1988

Selon une totalisation des résultats portant sur 91% des électeurs, établie à 23 heures par le ministère de l'Intérieur, il obtient 51,56% des voix face à , qui décroche 48,44% des suffrages. Quelque 16,5 millions des électeurs ont choisi 15,5 millions son prédécesseur et 2 millions d'électeurs ont voté blanc ou nul, selon cette totalisation portant sur plus de 42 des 46 millions d'inscrits et 34,1 millions de votants.

Les estimations publiées dimanche à 20 heures par les instituts de sondages sur les chaînes de télévision donnent Hollande vainqueur à 52% contre 48% à Sarkozy.

Vendredi, au lendemain d'un ultime grand meeting devant quelque 30 000 supporters place du Capitole à Toulouse, François Hollande avait appelé les électeurs à lui donner une «victoire ample», soit par 52% des voix au moins.

«Si les Français doivent faire un choix, qu'ils le fassent clairement, massivement, qu'ils donnent à celui qui sera investi toutes les capacités et les moyens d'agir», avait déclaré le député de Corrèze.


 Hollande : «Je serai le président de tous.»



Depuis Tulle, François Hollande a adressé un «salut républicain à Nicolas Sarkozy».

 Avant de promettre : «Je serai le président de tous.» «Ce soir, il n'y a pas deux France, il n'y a qu'une seule nation réunie dans le même destin. Chacun sera traité avec les mêmes droits et de devoirs. Trop de fractures, trop de ruptures ont pu séparer nos concitoyens. C'en est fini !».

Sur les huit candidats éliminés au premier tour, cinq avaient choisi le candidat socialiste, alors qu'aucun ne s'était prononcé pour le président-candidat de l'UMP

L'issue de ce scrutin reposait en grande partie sur les électeurs au premier tour de Marine Le Pen et François Bayrou, qui ont représenté à eux deux 28% des suffrages exprimés, alors que François Hollande pouvait compter sur un très large report des voix des autres candidats de gauche (15%), dont celles de Jean-Luc Mélenchon (11,1%). Or, la candidate de l'extrême droite avait annoncé qu'elle voterait blanc, et le candidat centriste avait choisi personnellement François Hollande.

 

carte-deuxieme-tour.png

 

le-parcours-d-un-president.png
Quel ministre des Finances souhaiteriez-vous à Bercy ?

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 18/05/2012