Un yacht échoué au Cap-Ferrat

Le Pari, un yacht de 40 m battant pavillon maltais, s'est échoué le samedi 30 mai, vers 4 heures
du matin, sur la pointe de Rompa Talon, à Saint Jean Cap Ferrat, sur la Côte d'Azur. En cause :
de fortes rafales de vent (entre 50 à 60 km/h), qui ont soufflé sur la baie des Fourmis. Le bateau,
pourtant solidement ancré, a dérivé vers la presqu'île. © Marine nationale
A bord du yacht se trouvaient les propriétaires, un couple d'Allemands, ainsi que 6 membres
d'équipage. Les secours se sont organisés en pleine nuit. Des sapeurs-pompiers sont intervenus
à bord d'une vedette et ont évacué les naufragés (sauf le commandant, resté à bord).
Dépêché sur place, un hélicoptère de la Marine nationale a inspecté les environs pour déterminer
les dégâts et évaluer le risque de pollution. Le Pari transporte en effet 30 000 litres de carburant
et l'un des ses réservoirs est percé. © Marine nationale
Les plongeurs de la Marine ayant identifié plusieurs failles dans la coque du bateau, un remorquage
n'est pas envisageable car les conditions de sécurité ne sont pas réunies. © Marine nationale
Selon la préfecture maritime de la Méditerranée, "le propriétaire et son assureur, en coordination
avec la Préfecture maritime de la Méditerranée et la direction des affaires maritimes, ont mis au
point un plan d'enlèvement du yacht. La 1re étape a été l'installation d'un barrage antipollution
autour du yacht. La seconde étape sera le pompage des 30 000 litres de gasoil présent à bord
afin d'éviter tout risque de pollution". © Marine nationale
Le Pari va devoir rester quelques nuits encore sur les rochers de la pointe de Rompa Talon.
Le renflouage de la coque est une solution à l'étude, qui devrait être programmée dans les
prochains jours. © Marine nationale
Le yacht s'est échoué devant les luxueuses villas de Saint Jean Cap Ferrat, station huppée de la
côte d'Azur. © Marine nationale
Le pompage des soutes à combustible du Pari a finalement débuté le mercredi 3 juin. Sur la photo,
on peut apercevoir le barrage anti-pollution mis en place avant le début de l'opération. En milieu
de semaine ont aussi débuté des plongées sous-marines afin de colmater les brèches de la coque.

2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.